AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez | 
 

 La plume ou l'épée » athala g.

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Administrateur
Futur Grand Roi
Parchemins : 1040
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Mercie
Métier/Rang : Chevalier/Prince

Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: La plume ou l'épée » athala g.   Sam 27 Oct - 11:01


La plume ou l'épée

Petites informations
Mois et année où se déroule ce sujet : Avril 510
Les participants : Arthur & Athala
fiche par anouk



Le brouillard s'était levé à l'aube, recouvrant ainsi toute la campagne environnante. Les vivants n'étaient plus que des ombres, des silhouettes incertaines qui se déplaçaient tel des spectres décharnés. L'heure parfaite pour un entraînement au pied des murs de la citadelle de Camelot, selon une certaine princesse. Je n'avais pas contredit cette idée car à vrai dire, cela faisait fort longtemps que je me posais la question à savoir ce qu'il en était des techniques de combat pictes. Avec elle j'aurais au moins la chance de ne pas connaître le fil de la lame, car si je devais faire face à l'un de ses sbires, aussi fourbes soient-ils, je ne donnais pas cher de ma peau.

Il était bien trop tôt pour pouvoir observer le moindre chevalier sur le terrain d’entraînement, ce qui était peut-être une bonne chose. J'étais assez certain de prendre une sévère déculotté face à la guerrière du nord. Et si la chance était avec moi, je pourrais sans doute avoir une victoire honorable. Après tout, tout était possible.

Je me tenais ainsi non loin du râtelier où se trouvaient la plus part des armes que nous utilisions en temps normal. Hélas, il n'y avait rien de normal dans tout cela. Aussi, en attendant de voir arriver Athala, je finissais d'ajuster les pièces d'armures. Merlin aurait été bien amusé de me voir faire. La vérité était ailleurs, je ne savais pas à quoi m'attendre. C'était sans doute en cela que résidait toute la force des peuples du nord, l'imprévisibilité. Allions nous nous battre à l'épée ? A la lance ? Devrais-je me munir d'un bouclier ? Où alors il n'y aurait rien de tout ça ? J'étais perplexe tandis que le brouillard n'avait pas l'air de vouloir se lever. Une légère brise me fit frissonner. Avais-je peur ou était-ce simplement la fraîcheur matinale ? Sans doute, et je devais le reconnaître, un mélange des deux...



TIME TO LIVE & HOPE « Tu es naturellement idiot ou tu t'entraine à le devenir? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1102
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
389/500  (389/500)

MessageSujet: Re: La plume ou l'épée » athala g.   Jeu 1 Nov - 17:55

Une fois n'était pas coutume, Athala allait dispenser ses conseilles au prince Pendragon. Jusqu'à présent elle l'avait jugé fort habille avec une épée et un bouclier, mais en d'autres circonstance qu'est-ce qui lui garantissait de faire face à un autre type d'adversaire que ceux qu'il avait l'usage de combattre ? La guerre n'était pas un jeu d'échec où les règles et les rôles étaient immuables. La guerre était souvent bien plus sournoise qu'on ne le soupçonnait. Les rois devenaient parfois des monstres promptes à sacrifier leurs propres hommes pour le bien d'une victoire ou d'une défaite...

Ce jour là, alors que le brouillard avait recouvert la campagne et la cité, la guerrière avait quitté ses appartements bien plus tôt que la plus part des âmes du château. Seule, elle avait arpenté les couloirs tout en prenant grand soin de ne pas se faire voir des gardes, un exercice pour lequel il valait mieux ne jamais perdre la main. Elle était arrivée sur le terrain d'entrainement déserté à cette heure. Là, elle l'avait observé avec attention, se déplaçant entre les différents râteliers pour étudier les armes qu'ils contenaient. Il y avait l'embarra du choix, à n'en pas douter. Après quoi, elle était allée s'installer auprès d'une des tentes qui servaient habituellement d'abri en cas d'intempéries ou pour se changer au besoin. Depuis lors, elle était restée immobile, l'oreille tendue. Le silence s'était mué en un ballet de la nature. Les oiseaux s'étaient mis à changer à tue tête et une légère brise se prenait dans les arbres, agitant les branches pour faire grincer le bois. Athala était devenue invisible aux yeux du monde sauvage, elle ne faisait plus qu'un avec lui. Jusqu'à ce qu'elle entende le bruit de pas sur la terre battue. Une démarche alourdit et un peu raide.

Arthur était là, se faisant bruyant sans même s'en rendre compte. Aux bruits qu'il faisait, la picte pouvait deviner les mouvements qu'il était entrain d'effectuer. Il finissait s'ajuster une sangle de cuire à l'un de ses poignets. Elle le laissa seul un temps encore. Puis finalement elle décida de quitter son abri pour fendre le brouillard, s'assurant qu'elle arriverait dans le dos du jeune prince. D'un pas léger, elle faisait attention à ne pas faire le moindre bruit qui pourrait trahir sa présence. Il voulait apprendre ? Elle allait commencer la leçon dès maintenant.

Lentement, elle tira sa dague rangé dans le dos et d'un geste assuré, elle saisit le prince un plaquant une main sur sa bouche et de l'autre elle lui tenait la dague sous la gorge. Premier avantage, elle était bien plus fine que lui, le moindre mouvement qu'il tenterait de faire pour la frapper dans les côtes serait un échec car il ne pourrait pas l'attendre de par sa stature et aussi dû fait qu'il avait une armure, même si elle était bien moins équipé qu'à son habitude. Et ensuite, s'il tentait de lui donner un coup de tête en arrière, elle veillait à ce qu'il ne puisse pas l'atteindre la non plus en positionnant sa tête légèrement en retrait sur le côté.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Futur Grand Roi
Parchemins : 1040
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Mercie
Métier/Rang : Chevalier/Prince

Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: La plume ou l'épée » athala g.   Dim 4 Nov - 11:41

Je n'eu pas le temps de réagir qu'une lame se retrouva sous ma gorge, contre ma peau. Peut-être m'y étais-je attendu dans le fond. Cela ne m'avait pas empêcher d'être surpris. Me sentais-je seulement en danger ? La surprise m'avait paralysé quelques secondes, le temps de réaliser ce qui était entrain de se passer. Mais si j'avais réellement été en danger de mort, serais-je encore debout sur le terrain d'entrainement ? Il y avait fort à parier que non. La princesse voulait me donner une leçon, j'en avais pleinement conscience. Aussi tentais-je de me dégager de sa prise, mais il fallait reconnaître qu'elle était difficilement atteignable de par son physique et l'absence de plaques d'armure. Sa silhouette plus fine était un avantage contre les coups de coudes dans les flans et la façon dont elle avait placé sa tête m'empêchait la moindre ruade. J'étais à sa merci. Ne me restait qu'une arme.

- Vous cherchez souvent à tuer vos apprentis de bon matin ? demandais-je sur le ton de l'humour malgré cette fâcheuse posture.

Il fallait espérer pour moi qu'elle avait un peu d'humour ou bien de réparti. J'avouais sans détour que ces méthodes étaient loin d'être commune, mais en somme cela me permettait de mieux appréhender les façons de faire des pictes. Il fallait savoir se tenir prête en toute occasion. Il y avait quelque chose de très instinctif dans leur façon de faire, ils avaient des âmes de chasseur plus que de guerrier, même si l'un dans l'autre il y avait quelques similitudes. Du moins j'en voyais, bien que cela pu paraître négligeable. Là était peut-être l'un des secrets martial du peuple du nord. Qu'en savais-je ? Je ne faisais que des suppositions à défaut de pouvoir me libérer de son étreinte mortelle. A n'en point douter, je n'avais pas envie d'être son ennemi.



TIME TO LIVE & HOPE « Tu es naturellement idiot ou tu t'entraine à le devenir? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
avatar

Administrateur
Grand Magicien
Parchemins : 789
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
313/500  (313/500)

MessageSujet: Re: La plume ou l'épée » athala g.   Jeu 6 Déc - 2:48
Debout si tôt? Oui. En dehors de ma passion pour embêter Arthur, d’accessoirement devoir le servir et de devoir aider Gaius, j’ai un joli livre de magie que j’aimerais étudier. Mais évidemment, c’était trop demandé, car Gaius aussi était réveillé, comme à son habitude, et m’a demandé de l’aide dans la distribution de ses remèdes pour ses patients. Je prend donc les fioles qu’il veut que j’aille distribuer et je pars dans le château. Il n’y a pas beaucoup de gens de réveiller, et je me doute qu’Arthur se prélasse dans son lit, comme une marmotte. Mais en fait non. Après ma ronde, je réalise que sa chambre est vide. C’est étrange. Je vais donc me promener dans le château, au cas où je le verrais. Mais en fait, je ne le vois pas. Le terrain d’entraînement peut-être? Parfois, il aime frapper sur des mannequins de bois pour se défouler d’un quelconque soucis qui le tracasse. La guerre est sans doute son soucis.

J’arrive sur le terrain d’entraînement au moment où la princesse Athala s’empare de lui, dague sous la gorge. Et je n’ai pas envie de prendre ça à la légère. Non, si j’avais déjà peur que la princesse ne soit ici que pour faire du mal à Camelot, j’ai peur qu’elle lui fasse du mal à lui, alors que c’est mon rôle de le protéger. Un grand merci pour le prince des idiots qui me met dans cette situation si délicate. Je m’avance donc vers eux, en espérant ne pas me faire décapiter sur le champ. « Vous ne m’aviez pas dit, sire, que vous aviez prévu vous faire tuer ce matin. » Et ça, c’est une réplique digne de ma stupidité. L’humour ne fonctionne pas avec les pictes, n’est-ce pas ? Enfin, visiblement, je ne suis pas rassuré. Ça se lit dans mon visage.




Dernière édition par Merlin le Lun 24 Déc - 15:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1102
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
389/500  (389/500)

MessageSujet: Re: La plume ou l'épée » athala g.   Sam 15 Déc - 12:45

Sous ses griffes, elle avait senti l'attitude du prince changer du tout au tout. Lui qui avait habituellement l'air si confiance, si sûr de lui... A présent il savait qu'un seul geste de la part de la picte et s'en était fini pour l'heure. Il tenta de se débattre tant bien que mal, mais Athala avait l'avantage sur lui. Néanmoins, elle sentait dans son comportement qu'il lui faisait confiance. Il n'avait fait que de vague tentative pour lui échapper. Arthur lui était réceptif, il avait l'air de comprendre la manœuvre. Heureusement qu'ils n'étaient pas sur un champ de bataille, sinon il serait mort dès qu'elle lui avait posé une patte dessus.

Le prince tenta de faire un brin d'humour, la picte fut réceptive à cela mais n'objecta rien. Elle n'était pas certaine que son propre humour soit très bien perçu par un habitant du sud. D'ailleurs, elle n'eut pas vraiment le temps de répondre quoi que ce soit que le valet d'Arthur était déjà sur le terrain d'entrainement. Athala porta sur ce dernier un regard froid alors qu'elle tenait toujours le prince sous sa lame. Encore de l'humour. Cependant, il semblait à la picte percevoir chez les deux hommes une certaine fébrilité. Aucun des deux n'est véritablement rassuré par les agissement de la princesse de Calédonie. Tant mieux, un ennemi pouvait prendre bien des formes. Toutefois, il fallait se méfier de ceux qui étaient bien trop évident.

La picte relâcha brusquement sa prise en s'écartant du prince avant de lui botter les fesses pour le précipiter en avant pour le faire tomber de tout son long. Néanmoins elle continuait d'observer le valet, arquant un sourcil comme pour signifier quelque chose du goût de « continues d'avancer et ça va être ton tour ». Pourtant elle finit par ranger sa dague, et croisa les bras en signe que finalement... Personne n'allait y passer. De toute façon ce n'était pas le but de cet entrainement et il fallait bien avouer que Merlin gâchait tout. Par chance, la brume matinale semblait ne pas vouloir se lever, de ce fait ils n'étaient que trois à pouvoir profiter de ce moment un peu hors du temps. Enfin... profiter était un bien grand mot.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Futur Grand Roi
Parchemins : 1040
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Mercie
Métier/Rang : Chevalier/Prince

Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: La plume ou l'épée » athala g.   Ven 21 Déc - 15:12

Je devais l'avouer, il m'arrivait rarement de me retrouver en fâcheuse posture et celle-ci n'était pas des moindres. Et comme si cela n'y suffisait pas, Merlin était là lui aussi. Je poussais un soupire en entendant le son de sa voix. Pour une fois, j'aurais préféré ne pas le voir ici. Hélas, il fallait croire qu'il était incapable de ne pas être dans mes pattes. Je sentais néanmoins quelque chose dans l'air, une fébrilité comme avant un combat... Ce calme avant le chaos. Il fallait bien avouer que d'être entre les griffes de la princesse calédonienne n'était pas forcément quelque chose de très enviable en temps normal.

Jusqu'à ce moment que je n'avais pas vu venir. Tout s'était enchaîné si vite. J'avais senti mon corps se dérober à ma propre volonté. Le poids de l'armure et le choc que je venais de prendre me firent tomber tête-bêche sans que je n'ai le temps de me rattraper à qui ou quoi que ce soit. Me voilà ainsi étalé sur le sol de tout mon long sans avoir eu le temps de dire ou faire quoi que ce soit. On n'avait pu lire uniquement la surprise sur mon visage. Je n'avais pas vraiment compris de qui venait de se passer. Aussitôt je portais une main à ma gorge pour être sûr qu'elle n'avait pas été tranché aussi sec. Là, sur mes doigts, il n'y avait rien, pas la moindre once de sang. J'étais soulagé. Une fois la surprise et le choc passé, je me redressa non sans peine, restant encore un instant par terre mais avec le plaisir d'avoir le fessier contre terre. J'observais tour à tour Merlin et Athala avant de franchement porter mon attention sur la princesse.

Cela confirmait mon avis de ne jamais avoir à affronter cette femme sur un champ de bataille. En un coup bien placé Camelot aurait perdu son seul héritier. Machinalement, je me frottais le coup là où s'était trouvé la lame de la dague quelques instant plus temps. Quand bien même j'avais su qu'elle ne me ferait rien, quelque chose en moins ne pouvait s'empêcher d'éprouver une certaine crainte. J'avais peut-être des années d'entrainement, je n'étais pas aussi prêt que je laissais l'entendre. Je finis par porter mon attention sur Merlin.

- Et qu'est-ce que tu fais là toi d'ailleurs ? demandais-je en le dévisageant.

Pour l'heure, je n'avais pas vraiment envie de retrouver une position debout. Bien que je me doutais que la princesse n'allait pas me faire deux fois le même coup... Du moins il fallait l'espérer. En faite, je n'étais sûr de rien cette fois. Même la présence de Merlin ne me garantissait pas que tout allait bien se passer. Après tout, elle devait être capable de se débarrasser de nous deux en deux coups... Peut-être moins. Bon sang, je voulais apprendre à me battre comme eux ! Au moins pour m'en défendre.



TIME TO LIVE & HOPE « Tu es naturellement idiot ou tu t'entraine à le devenir? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La plume ou l'épée » athala g.   
Revenir en haut Aller en bas
 
La plume ou l'épée » athala g.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» Plume Sombre [Journaliste]
» une plume tombe du ciel....
» Plume [Solitaire] [Manque signature]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Cornouailles :: Camelot :: Le Château-
Sauter vers: