AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez | 
 

 Le souvenir des morts » Gauvain [fb]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Sam 26 Mai - 11:20

Le souvenir des morts

Petites informations
Année où se déroule ce sujet : 500
Mois et année où se déroule ce sujet : Décembre
Les participants : Athala & Gauvain

La lune était haute dans le ciel tandis que le froid mordant s'était emparé des terres de la Calédonie. Là-haut, au nord du mur d'Antonin abandonné depuis longtemps par les romains, une nature sauvage et sournoise régnait en maîtresse absolue sur ces terres. Le hurlement des loups et le souffle glacé de la nuit éveillait les esprits effrayés. Des âmes errantes fendaient la noirceur de la forêt frontalière, leurs corps transit de froid cherchaient la chaleur d'une torche tout en sachant qu'il fallait s'en éloigner tant qu'il n'aurait pas franchis l'ancienne fortification romaine. Ils n'étaient pas des spectres en maraude mais des proies que l'on traquait sans relâche.

Les loups se rapprochaient, chantant dangereusement dans les oreilles de leurs futures victimes. Une cavalcade farouche et mortelle qui ne laissait aucun répit. Athala était en tête, dévalant les pentes avec souplesse et rapidité, sa jeunesse et sa vivacité lui offrait bien des avantages, elle qui arpentait cette région depuis qu'elle était en âge de marcher. A la main, sa lance fidèle qui ne manquait jamais sa cible sauf si les dieux l'exigeaient. La picte était en chasse avec ses hommes, une chasse triviale et barbares qui avait pour objectif la mise à mort de ceux qui se croyaient impunis. Des voleurs, des déserteurs pour la plus part, qui avaient cru être les plus malins en passant la frontière, pensant échapper aux autorités du royaume voisin.

Demain à l'aube, ils ne seraient plus que des corps pendu à qui l'ont aurai ôté les entrailles, pour servir d'avertissement aux prochains qui oseraient foulé le sol de Calédonie.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Futur Chevalier de Camelot
Parchemins : 731
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Les Orcades
Métier/Rang : Prince errant, c'est comme un chien errant mais avec une couronne.
WANTED
Dead or Alive


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Mar 26 Juin - 12:31

Froid, il faisait si froid. Ses mains et ses pieds s'étaient d'abord engourdit avant de n'être plus que de glace. Chaque pas était étrange, c'était comme avoir des bloc de pierre à la place des pieds. La forêt autour de lui était un millier de lances plantées vers le ciel obscure. Il ne voyait pas bien loin, ne distinguait que des silhouettes filiforme. Et il était une chose dont il n'arrivait pas à se départir depuis qu'il s'était retrouvé dans cette mauvaise aventure : la terreur.

L'adolescent avait quitté son royaume natale pour l'aventure et l'inconnu. Il avait abandonné les siens peu de temps après la mort de son petit frère. Cette vie de prince était vide de sens, tous inégaux face à la mort. Une évidence pourtant, quand on ouvrait enfin les yeux sur ce monde imparfait, violent, mortel. Trop de vie volées par la main des hommes, eux qui se croyaient en tout point supérieur, mais supérieur à qui ? A quoi ? Arrivé sur Albion, débutait pour lui un long voyage dont il ne connaissait pas encore la destination finale. Il voulait voir ce monde qu'on lui avait appris à défendre et protéger, voir s'il méritait vraiment tout les sacrifices qu'on lui accordait.

Pourtant cette nuit, il avait oublié jusqu'à la chaleur et le confort d'un bonne chambre. Capturé avec d'autres piètres voyous, il s'était vu courir à travers un paysage hivernal effrayant. Il avait mis du temps à comprendre qu'on ne leur offrait pas la liberté, mais qu'ils allaient servir de proie pour une chasse à l'homme tout bonnement terrifiante. Ce fut à ce moment là qu'il entendit le premier hurlement retentir au loin. Une voix humaine dans la souffrance la plus extrême. Ce fut aussi à ce moment là que Gauvain éprouva pour la première fois une peur instinctive et tenace. Mais à présent que cela faisait plusieurs heures déjà qu'il courrait en pleine nature, son corps commençait à se faire douloureux. La peur ne parvenait plus à lui faire garder comme objectif de survivre. Il avait froid, faim et sommeil. Depuis un temps maintenant il n'avait plus entendu de cris, il se sentait sans doute en paix pour l'instant.

L'adolescent trouva refuge dans une cavité creusé dans la roche. Enfin en retrait du monde extérieur, il pouvait souffler un peu, mais il n'était pas question de dormir. S'il sombrait dans le sommeil, il pourrait dire à dieu à la vie... Ses doigts bougeaient avec difficulté, il n'avait plus de sensation et ne pouvait pas voir dans quel était ils étaient à cause de la nuit.





❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« Si vous vous retrouvez tout seul, chevauchant de verts pâturages avec le soleil sur le visage, n’en soyez pas troublé, car vous êtes au Champ Elyseum et vous êtes déjà morts. » gladiator - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Mer 27 Juin - 20:12

Le premier sang avait coulé une heure après le lâché. Les plus faibles étaient tombés les premiers, leurs cadavres traînés derrières les chevaux qui servaient à ramasser les corps. Les âmes iraient hanter cette forêt, pourvu qu'ils préviennent les prochains voyageurs sans scrupule qu'il ne faisait pas bon passer par ici. Athala était en tête avec son groupe, Cadfael sur ses talons, à l'affût du moindre bruit. La nuit était avancée à présent, ne restait plus beaucoup de proies à pourchasser. La chasseuse avait ralenti l'allure, à présent elle guettait la moindre présence.

La forêt était silencieuse, même le vent semblait avoir pris ses quartiers pour la nuit. La nature était immobile, endormi. Les foulés semblaient plus bruyantes que la précédente. La picte avançait de plus en plus lentement, espaçant ses pas de plus en plus pour prendre le temps de tendre l'oreille. Pourtant chaque fibre musculaire était prête à bondir à la moindre occasion. Ses pupilles discernaient les formes dans un univers de noir et blanc étrange, spectrale. Les visages n'étaient plus que des faces blafardes aux orbites sombres.

Le fond de l'air était glacé, les souffles chaud troublaient l'air là où la lune parvenait à éclairer le paysage sylvain. Au loin un hurlement lupin, la meute hurla pour lui répondre avant de retourner au silence. Il n'en restait plus que deux, soit morts de froid ou de peur, soit caché, terré comme des lapins en attendant que la menace passe. Mais ils devaient être encore éveillé car sombrer dans le sommeil les condamnerait à coup sûr à la mort. Il fallait les trouver. Athala continuait à avancer, tentant l'oreille encore et toujours. Il ne lui échapperait pas... La mort elle même ne viendrait pas lui arracher cette chasse alors même qu'elle avait déjà offert le trépas à bon nombre d'entre eux cette nuit.

Le groupe se figea, des silhouettes immobiles au cœur de l'hiver.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Futur Chevalier de Camelot
Parchemins : 731
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Les Orcades
Métier/Rang : Prince errant, c'est comme un chien errant mais avec une couronne.
WANTED
Dead or Alive


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Jeu 23 Aoû - 15:07

Il avait envie de dormir, à présent qu'il était lové dans son abri. Il ne sentait ni ses doigts ni ses pieds. L'adolescent tremblait comme une feuille, luttant pour sa vie autant que contre le sommeil. La peur, il n'en avait jamais connu de telle. S'il parvenait à survivre à ça, il lui semblait alors qu'il pourrait survivre à tout. Hélas pour l'heure, son courage était en berne, terrifié à l'idée qu'il pourrit mourir cette nuit, seul, loin des siens, alors même qu'il avait décidé de les quitter de son plein-gré. Gauvain n'était pas fière de lui.

Là, le hurlement d'un loup. D'autres lui répondirent en cœur. Il savait, il savait qu'il ne s'agissait pas de loups mais de pictes. Pourvu qu'ils n'aient pas le flaire d'un chien de chasse. Sans doute était-il entrain de vivre ce que n'importe quelle proie pouvait un jour subir. Le jeune prince était certain qu'il allait trouver la mort cette nuit là. Il n'était pourtant pas question de bouger. Il tendait l'oreille, à l'affût du moindre bruit. Pourtant, rester là était peut-être la pire chose à faire ? Il fallait qu'il se réchauffe mais l'idée même de faire un feu était une pure folie.

Rassemblait son courage à deux mains, Gauvain finit par s'extraire de sa cachette. Lentement d'abord, puis il se mit à courir, profitait de la fine couche de neige qu'il recouvrait le sol de la forêt là où les arbres offraient une meilleure protection contre le ciel. Très vite, saisi à nouveau par une peur lancinante, il se mit à courir, sa vie en dépendait.





❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« Si vous vous retrouvez tout seul, chevauchant de verts pâturages avec le soleil sur le visage, n’en soyez pas troublé, car vous êtes au Champ Elyseum et vous êtes déjà morts. » gladiator - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Mar 28 Aoû - 16:54

Après un long moment d'immobilité, le fruit de leur patience finit par payer. Quelque chose venait de bouger un peu plus loin. Athala posa son regard sur la silhouette qui se mouvait dans la nuit. A n'en pas douter, au vu du bruit qu'il faisait, c'était un humain. Mais à ses yeux, il n'était qu'une ombre de plus. La picte ne tarda pas à le prendre en chasse et les autres suivirent. Folle cavalcade de bipèdes entre les arbres nus qui laissait filtré le clair de lune. Le ciel de la nuit d'hiver offrait un bien triste tableau de cette partie de chasse sanglante.

Combien de temps tout cela allait-il duré ? Ce n'était sans doute qu'une question de minutes, une heure tout au plus. Athala pouvait presque sentir la peur de sa proie, le frisson qui devait lui parcourir l'échine au moment où il s'était rendu compte que les pictes n'avaient jamais été très loin de lui. Il fallait courir, courir jusqu'à en perdre allène. Mais elle gardait le rythme, gardant ses forces, sachant que l'autre ne tenait que parce que la peur lui donnait des ailes, cet instinct primaire, animal, celui de vouloir rester en vie coûte que coûte. Elle courrait après lui tout en sachant qu'il finirait pas s'épuiser. Mais elle savait aussi qu'il les menait tout droit vers les ravins qui sillonnaient cette portion de la forêt. Ils n'étaient pas profond, mais y tomber pouvait avoir de lourdes conséquence, on avait tôt fait de se briser une jambe ou la nuque. Pour ça part, elle espérait bien que la forêt n'aurait pas le dernier mot sur sa proie. Il n'y avait aucune gloire à tuer quelqu'un de blessé, ce n'était que lui accorder une mort rapide plutôt que des jours de souffrance.

La calédonienne accéléra l'allure, allongeant la foulée pour arriver plus rapidement à la hauteur de sa cible. Il était à elle et personne d'autre. Bientôt, elle arriva aux bordures du ravin. La louve s'arrêta, le poitrail soulevé par une respiration rapide et profonde. A quels que mètres la silhouette de celui qu'elle voulait. Il était tremblant, la tête penchée vers les ténèbres que représentait le vide sous ses pieds. S'il voulait traverser, il lui faudrait remonter sur des kilomètres avant de trouver un passage ou bien descendre sans rien y voir et suivre le défilé.

Elle fit un pas avant de s'arrêter. Un rayon lunaire dévoilait son visage et de spectre nocturne elle passait à fantôme blanc. Dans une main, la lance qui ne la quitta jamais. Immobile à nouveau.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Futur Chevalier de Camelot
Parchemins : 731
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Les Orcades
Métier/Rang : Prince errant, c'est comme un chien errant mais avec une couronne.
WANTED
Dead or Alive


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Ven 7 Sep - 15:14

Il était là face au vide, les ténèbres pour seul échappatoire. Gauvain ne voyait rien, difficile de juger de la profondeur du ravin qu'il avait à franchir pour pouvoir échapper à ses poursuivants. Pourtant il ne sentait qu'une présence dans son dos. Voulait-il faire face à celui qui le traquait comme une bête ? Il avait froid, il était fatigué. Le jeune homme était las de tout cela, pourtant son corps et son esprit criaient ensemble pour le pousser à survivre. Allait-il se risquer à remonter le bord du ravin dans l'espoir fou de trouver un passage plus en amont ? Il n'en savait rien, il aurait juste voulu sauter le plus haut et le plus loin possible pour fuir encore. Hélas, il sentait ses jambes faiblir, déjà bien endoloris par le froid et la course à travers bois.

Lentement, Gauvain se retourna alors pour découvrir celui qui se tenait derrière lui. La surprise le fit légèrement vaciller sur le bord, mais son corps parvint à garder l'équilibre. Là, ce n'était pas un homme qui le tenait pour proie, mais une jeune homme qui devait avoir potentiellement son âge. En tout cas elle ne devait pas être bien vieille. Son regard se figea en découvrant le visage de cette dernière, sa peau marqué par les peintures de guerre. Elle était semblable à un fantôme, ses yeux avaient laissé place à l'obscurité, sans âme.

Alors s'en était fini de lui ? Le prince d'Orcanie mort par la main d'une picte. Une idée vint à zébrer son esprit comme un éclair dans le ciel. Il y avait peut-être encore une chance, même infime qu'elle épargne sa vie. Il avait peut-être quitté la cour du roi d'Orcanie, mais il n'en restait pas moins son fils. Jusqu'à présent il avait tenté de taire son identité, pensant sans doute qu'il pourrait s'en tirer, à présent il lui restait une dernière carte à jouer.

- Attendez, dit-il avant qu'elle ne tente quoi que ce soit. Je suis le prince Gauvain, fils du roi Loth d'Orcanie. Nos royaumes ne sont points ennemi mais si vous me tuez, une guerre cruelle pourrait bien frapper nos deux peuples.

Ainsi avait parlé le jeune prince, espérait dans un espoir vint qu'elle épargne sa médiocre existence.





❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« Si vous vous retrouvez tout seul, chevauchant de verts pâturages avec le soleil sur le visage, n’en soyez pas troublé, car vous êtes au Champ Elyseum et vous êtes déjà morts. » gladiator - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Jeu 27 Sep - 11:02

Athala dardait sur le jeune homme un regard sévère, glacé. Sa silhouette restait pourtant celui d'un spectre. Une brève brise vint à faire flotter sa cape dans la nuit. Ses muscles se tenaient prêts à agir alors même que le froid de l'hiver lui mordillait le visage. Mais elle avait bien trop chaud, après cette cavalcade, pour sentir les couteaux de glace. Elle l'avait regardé se tourner lentement vers elle à la façon d'une bête apeuré qui n'avait d'autre solution que de faire face à son poursuivant. Il ne tarda néanmoins pas à prendre la parole. La picte ne fit rien et l'écouta, puis elle le toisa. Le Prince d'Orcanie ?

La princesse avait bien entendu quelques rumeurs à ce propos, comme quoi l'héritier du trône aurait disparu. Loth avait fait porter des messagers auprès des seigneurs de guerre et des autres têtes couronnés, sans nouvelle. Athala n'y avait pas véritablement porté attention, les princes disparus étaient le cadet de ses soucis. Aussi, elle ne savait si elle devait le croire ou non.

- Personne ne sait que tu es là, si je te tue ici et maintenant ton père n'en saura jamais rien, dit-elle avec un fort accent du nord.

Cependant, ces chasses n'avaient jamais eu pour but de tuer des nobles. Ils ne tuaient que les voleurs, les pillards, les déserteurs... Tous ceux qui posaient des problèmes et ne manqueraient à personne. Athala aurait pu être en colère et frustré de ne pas tuer la dernière proie encore en vie après leur lâché. Elle ne l'était pas. Imperceptiblement, elle était entrain de s'adoucir, son cœur battait un peu moins vite dans sa poitrine et son souffle se faisait moins fort.

Elle le laissa répondre, voir comme il allait réagir. Il n'y avait pas de mal à jouer encore un peu même si le jeu prenait fin à présent. Après quoi, elle lui répondit.

- Très bien Gauvain d'Orcanie, fit-elle, Je consent à t'épargner, pour le bien de nos royaumes respectifs... Mais à l'avenir tiens toi éloigné de nos frontières, la prochaine fois je ne serais peut-être pas là pour empêcher les lames de te faire passer à trépas.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Futur Chevalier de Camelot
Parchemins : 731
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Les Orcades
Métier/Rang : Prince errant, c'est comme un chien errant mais avec une couronne.
WANTED
Dead or Alive


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Mar 2 Oct - 19:45

Elle le terrifiait au plus au point. Un geste maladroit et elle le passait sur sa lance. Combien pouvaient prétendre lui avoir survécu ? Gauvain ne voulait pas mourir. La peur lui avait empoigné les entrailles avec force, c'était elle la première à prendre le pas sur la raison, l'instinct lui était ailleurs. Il était le dernier rempart contre la mort. Pour l'heure il n'y avait que le sentiment glaçant qu'il n'était plus maître de son destin, de sa vie. Elle avait son avenir au bout de sa lance. Ce qu'elle lui dit n'était pas pour la rassurer non plus. En effet, elle pouvait le tuer ici et maintenant, personne n'en saurait jamais rien. Il n'aurait plus été qu'un bout de chair morte, ce cadavre sans vie pareil à celui de son petit frère. La vie ne tenait à rien, pourtant on s'y accrochait dur comme fer pour d'obscures raisons. Gauvain ne savait pas pourquoi il voulait vivre, pourtant il tentait quand même de croire qu'il lui restait un dernier espoir. Le dernier...

Le prince d'Orcanie avait fini par fermer les yeux, sentant perler une larme sur ses joues. Mourir, il allait mourir, il ne voulait pas. C'était monstrueux de faire face à la mort, elle qui avait pris les traits de cette pictes sans cœur. Jusqu'à ce qu'il entende à nouveau sa voix s'élevé dans les airs. Là, il ouvrit les yeux, surpris. Sur ces mots, il tomba à genoux, la force lui manquait.

- Merci, souffla-t-il, merci...

Elle l'épargnait, une picte l'épargnait. C'était inédit, inattendu. Gauvain leva ses yeux vers sa sauveuse. A présent elle lui apparaissait bien plus humaine, elle n'était plus le monstre qui l'avait traqué auparavent. Son esprit s'était apaisé, pourtant son corps continuait de trembler, il ne savait plus si c'était de froid ou bien de peur. Il continuait de sentir son cœur battre à tout rompre, les mains moites et incapable de tenir quoi que ce soit.

- Puis-je au moins connaître votre nom ? demanda-t-il, quand bien même nos routes ne viendraient jamais à se recroiser.

Il continuait de la vouvoyer, ne voulant guère prendre de risque si jamais elle venait à changer d'avis en le trouvant grossier de quelques façons que ce soit. Pour l'heure il était bien trop éprouvé pour se sentir l'envie du moindre sourire, de la moindre plaisanterie. Il venait de vivre la pire aventure de sa jeunesse.





❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« Si vous vous retrouvez tout seul, chevauchant de verts pâturages avec le soleil sur le visage, n’en soyez pas troublé, car vous êtes au Champ Elyseum et vous êtes déjà morts. » gladiator - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   Jeu 11 Oct - 12:00

- Athala, répondit-elle simplement.

Sur ces mots, elle s'approcha de lui pour abolir la distance qui restait entre eux. Après quoi elle planta sa lance dans le sol et, d'un geste lent, elle ôta sa cape. Sans plus attendre, elle la mit sur les épaules du prince d'Orcanie qui continuait de trembler comme la flamme d'une bougie. Si elle l'épargnait dans cet état, il risquait de ne pas aller bien loin et peut-être de mourir à l'aube. L'entreprise aurait été bien veine dans ce cas. Plus proche que jamais, elle en profita pour l'observer, noter ses traits. Il était bien jeune pour s'être lancer dans une telle aventure en solitaire. Elle ne savait ce qui avait poussé le jeune homme à quitter le confort du château qui était le sien. Athala ne savait quelles idées pouvaient bien traverser l'esprit des jeunes gens tant le sien était bien différent. Chacun avait ses préoccupations, celle du prince d'Orcanie resteraient un mystère pour elle.

- Prend ceci, dit-elle, il serait dommage que tu parviennes à t'accorder la clémence d'une picte mais que l'hiver te vole la vie.

Sur ces mots, elle s'écarta de lui et retrouva sa lance. Et sans plus rien ajouter, elle lui indiqua la voie à suivre pour espérer quitter la forêt et la Calédonie. Enfin, Athala retourna aux ténèbres de la nuit, n'étant plus qu'un silhouette qui se mouvait entre les formes décharné d'une forêt endormi. La neige s'était mise à tomber doucement, sans plus un bruit pour troubler cette heure déjà bien tardive. Le hurlement d'un loup fit trembler l'air, mais il s'éloignait. Et d'autres lui répondirent en cœur, se faisant de plus en plus lointaine. Les pictes avaient fini de chasser, il n'y avait plus de proies à foulé le sol de leur royaume.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le souvenir des morts » Gauvain [fb]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Le souvenir des morts » Gauvain [fb]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenir d'Haiti
» Gauvain
» Aux yeux du souvenir...
» Tuto pour peindre les morts.
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Calédonie-
Sauter vers: