De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez|

Le royaume des mensonges » Merlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Administrateur
Futur Grand Roi


Parchemins : 971
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Chevalier/Prince

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
MessageSujet: Le royaume des mensonges » Merlin Jeu 24 Mai - 14:33


Le royaume des mensonges

Petites informations
Année où se déroule ce sujet : 510
Mois et année où se déroule ce sujet : Octobre
Les participants : Arthur & Merlin

J'étais en proie au doute, à l'incertitude. Où cette guerre nous avait-elle mené ? Tôt ou tard en serions nous arrivés là ? Le mal aurait-il attendu que je m'éloigne de Camelot quoi qu'il arrive pour frapper dans le dos ? Je ne pouvais m'empêcher de croire que les complots étaient toujours allés bon train dans l'ombre, qu'on ne pouvait lutter contre ces forces qui s'échinaient à vouloir retourner les pouvoirs. C'était un nid de serpents, qu'on y mette la main ou non, ils venaient vous mordre dès que vous aviez le regard tourné ailleurs. Il n'était pas temps de regretter notre victoire sur Cenred, c'était une chose que personne n'aurait imaginé il y avait quelques années encore. Aujourd'hui c'était chose faite et malgré les quelques maigres poches de résistances rencontrées par l'armée d'occupation, la Mercie était sous mon pouvoir. Il me fallait à présent fédérer tout une population, récupérer à moi ce qui restait des soldats de l'armée de Cenred. La tâche était ardu, effrayante tant il fallait aussi penser à Camelot à présent aux mains de Morgane...

Sur ces pensées, j'avais demandé à Merlin de me retrouver au sommet du donjon, là où nous avions une vue incroyable sur le paysage environnant. L'horizon était toujours étouffé par la grisaille de l'automne, mais c'était pour moi un détail qui évoquait la couleur de mon esprit. Les yeux plongés dans le vide, je n'avais de cesse de réfléchir, de cogiter sans parvenir à trouver de solution tant qu'il y avait à faire ici et maintenant. Je ne pouvais pas m'effondrer, j'avais besoin de réponses, de savoir, de comprendre les tenants et les aboutissants de toute cette histoire, ce qui nous avait conduit à en arriver là. J'entendis des pas derrière moi, une démarche que je reconnaissais bien là avec les années. J'aurais voulu esquisser un sourire à l'idée de pouvoir converser avec quelqu'un qui m'était familier, mais je n'en avais pas la force. Aussi je détournais mon attention de l'horizon pour tourner la tête en direction de celui qui m'avait rejoint. Dans l'une de mes mains, la lettre que Guenièvre était parvenue à m'envoyer il y a peu.



TIME TO LIVE & HOPE ♠️ « Tu es naturellement idiot ou tu t'entraine à le devenir? »
© Avatars by Brune & gifs by Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administrateur
Grand Magicien


Parchemins : 711
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le royaume des mensonges » Merlin Dim 27 Mai - 18:08

Nouveau décor, nouvelle maison, nouvelles habitudes. Arthur était monté sur le trône de Mercie après l’avoir conquise et beaucoup avait été fait, et restait à faire. Pour Merlin, la tâche n’était pas aussi difficile, mais le poids sur ses épaules n’était pas moindre. Gaius, Guenièvre, ses amis. Tout le monde était prisonnier à Camelot, et il s’en voulait énormément de n’avoir rien fait. Au moins, si Guenièvre allait bien, Gaius était sans doute bien aussi, ce qui le rassurait. Mais tout restait à faire. Réclamer le trône n’allait pas être chose simple pour son maître. Pour autant qu’Arthur savait, il n’avait pas la magie de son côté pour se battre contre Morgane. Évidemment, c’était tentant de lui dire le contraire, mais Merlin craignait qu’Arthur ne soit toujours pas prêt à l’entendre. La magie devait sans doute lui paraître encore plus perfide que jamais, maintenant qu’elle avait corrompu le coeur de Morgane et pris sa couronne.

Bref, comme Arthur l’attendait, Merlin s’est empressé d’aller rejoindre son roi au sommet du donjon. Quand il le vit, la lettre de Guenièvre en main, Merlin eut un pincement au coeur. Lui aussi trouvait la situation difficile, mais la seule chose qu’il pouvait faire était de rester auprès d’Arthur et attendre ses ordres, car c’était lui le plus important. S’il n’avait pas eu la mission de veiller sur lui, le futur grand roi d’Albion toute entière, il serait probablement déjà à Camelot en train de sortir Morgane du royaume. Malheureusement, il avait les mains liées. « Arthur… » Vu l’état dans lequel l’héritier légitime d’Uther était, Merlin se doutait qu’il avait surtout besoin d’un ami, plus que d’un valet. C'est pourquoi il avait prit une approche plus familière que cérémoniale. S’il y avait bien quelque chose qui n’avait pas changé dans sa vie, qui restait toujours là, toujours le même, malgré tout, c’était bien Merlin. « Je suis persuadé qu’ils vont bien. » Sans trop savoir si son ami avait besoin de l’entendre, Merlin avait préféré le lui dire, pointant la lettre de Guenièvre. Il parlait évidemment de son peuple, ses amis, ses hommes, tous ceux qu’Arthur gardait dans son coeur, surtout Guenièvre. « Vous vouliez me voir ? »


Revenir en haut Aller en bas

Le royaume des mensonges » Merlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les souveraines du royaume
» Le blog de Merlin
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» le royaume d'outrebrumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Mercie-