De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez|

Ménage ta monture » Galaad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Joueur
Le Rôdeur


Parchemins : 65
Date d'inscription : 05/02/2017
Royaume : Northombrie
Métier/Rang : Chasseur de sorcières

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ménage ta monture » Galaad Lun 2 Oct - 18:45


Ménage ta monture

Petites informations
Année où se déroule ce sujet : Nous sommes actuellement en 510.
Mois et année où se déroule ce sujet : septembre 510.
Les participants : Ulric & Galaad

L'été prenait déjà fin alors même que l'automne n'était point encore annoncé. Le fond de l'air avait fraîchis et les jours commençaient à raccourcir. Si les paysages restaient bien verts, le ciel quant à lui prenait des teintes plus ternes, grises. Par matin l'horizon semblait plus bas que la veille et le mauvais temps n'avait de cesse d'arriver par l'ouest. Une pluie fine tombait sans discontinuer sur les terres du Pays de Galles, pas assez épaisse pour fouetter le visage, mais de quoi tremper les os après bien des heures en scelle. Le jour d'hui, chasseur et apprenti avaient mis pied à terre dans un village à plusieurs lieux de Gwynvir. L'endroit ne payait pas de mine, à peine une dizaine bâtisses faites de bois, de torchis et de chaume, construites ça et là sans un semblant d'ordre. La végétation, omniprésente, complétait le tableau déjà pittoresque.

Ulric, le visage fermé comme à son habitude, lançait un regard sur les alentours. Ici, les paysans connaissaient bien les armures noires des chasseurs de sorcières, il en était déjà passé des centaines autrefois mais bien peu ces dernières années hélas. Pour Galaad, c'était la première fois. Il n'était que peu de raison qui expliquait pourquoi des tueurs de mages venaient se perdre par ici. Il n'y en avait qu'une. Sans un mot, le porteur d'épée pris un chemin mille fois arpenté par ses frères d'armes, cette terre battue qui laissait quelques pierres à vif. Certaines roulaient sous le pied, n'en pouvant plus de tenir dans l’écrin de poussière. Au détour d'une habitation, le champ apparu, une herbe verte à perte de vue où broutait une quinzaine d'équidés. Ulric s'accouda à la clôture pour regarder ces superbes montures. Il se souvenait encore du jour où il était venu chercher la sienne, un hongre solide qui avait vu du pays, la robe pommelée et un caractère des plus doux.

- L'un d'eux te plaît ? demanda l'homme à l'adresse de son apprenti aux cheveux blancs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Joueuse
Mercenaire


Parchemins : 17
Date d'inscription : 30/09/2017
Royaume : Northombrie

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ménage ta monture » Galaad Lun 2 Oct - 23:49


Ménage ta monture

Petites informations
Année où se déroule ce sujet : Nous sommes actuellement en 510.
Mois et année où se déroule ce sujet : septembre 510.
Les participants : Ulric & Galaad

Elle gardait le capuchon rabattu sur son visage, blottie dans l'ombre d'Ulric quand ses jambes maladroites de faon essayaient de suivre la cadence de l'adulte. Du vrai adulte. La boue s'accrochait à leurs semelles avec des bruits de succion détestables, et Galaad se sentait trop fiévreuse d'humidité pour comprendre la beauté des paysages par delà les maisons et les taudis. Elle craignait l'hiver à venir un peu, elle qui ne se rappelait pas d'avoir passé un seul jour de grand froid au dehors... Ulric serait là, essayait-elle de chuchoter à son coeur battant, et Ulric savait faire du feu (Galaad se coupait encore avec les silex), trouver un endroit où dormir et négocier au besoin pour le gite et le couvert.

”Où allons-nous?'”

Une phrase pour en cacher une autre, plus enfantine : quand est-ce qu'on arrive? Jouer à l'adulte en apprenant des mots différents, le vieux guerrier savait reconnaître l'enfant en elle pourtant, incapable alors de se laisser prendre à ses caprices et cajoleries. Il ne répondrait pas à cette question, la jeune fille l'avait su avant même de la poser, elle lui avait brpulé les lèvres cependant, impossible d'y résister. Besoin de parler, envie de parler, jeunes oreilles affamées de mots et de phrases.
De contact aussi, de tendresse.
D'attention.
Elle frissonna, l'air gonflé d'eau malmenait ses poumons, Ulric n'aimait pas quand elle toussait. Cela était normal, non? Les quintes de toux la coupaient parfois dans ses mouvements, en plein entraînement on pouvait pardonner, en plein combat on pouvait mourir.
Finalement ils arrivèrent à une pâture. Galaad apprécia la couleur sombre de l'herbe bien nourrie, elle leva les yeux et les vit alors, les chevaux.
Emerveillée, la jeune fille rabattit alors son capuchon sur ses épaules afin de ne plus se couper la vue. Il y avait là quelques poneys dont le poil commençaient déjà à se fournir, on devinait les dos robustes et massifs malgré les petites tailles, sans doutes étaient-ils parfaits alors pour aider aux labours. Et puis il y avait les grands chevaux, des alezans beaucoup, ils broutaient avec hargne et leurs robes mordorés semblaient tout autant de départs d'incendie.
Elle prit le temps de sourire, un désigna un alors, la robe sombre comme la nuit d'un hiver à venir.

”Celui là, il est comme moi un peu avec ses grandes jambes, on dirait qu'il ne sait pas quoi en faire.”

Sans doutes s'agissaient-ils d'un exercice pour reconnaître un cheval malade d'un autre, pour la jeune fille, l'enfant, cela avait les parfums d'un jeu, alors elle éclata de rire simplement.



Heart of Stone
One pale woman all alone with lips of flame and heart of stone. Did she run away? I don't know...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Joueur
Le Rôdeur


Parchemins : 65
Date d'inscription : 05/02/2017
Royaume : Northombrie
Métier/Rang : Chasseur de sorcières

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ménage ta monture » Galaad Jeu 12 Oct - 15:43


Plus qu'un visage impassible, Ulric était la définition même de l'apathie. Il était indifférent à ce monde et les agitations qui pouvait venir le troubler. Pourtant, se retrouver là aux côtés de Galaad lui rappelait ses jeunes années, quand cette terre ne lui semblait pas encore sombre. Lui aussi avait été à la place de cette dernière fut un temps. A l'époque son instructeur l'avait mené jusqu'à ce pâturage et lui avait posé la même question, sauf qu'il n'y connaissait absolument rien en équidé. Il n'avait vu que des bêtes toutes plus semblables les unes que les autres, tantôt plus grandes, tantôt plus malingres. Celui-ci ferait-il une bonne monture ? Ou bien celui là peut-être. Aussi c'était-il contenté de choisir celui qu'il trouvait le plus beau à son goût, sachant pertinemment que ce n'était en rien un gage de qualité équine.

Galaad se mit à rire, un rire d'enfant plus que celui d'une jeune femme. Hélas, l'enfance passait bien vite et la vie d'adulte était un bond parfois violent dans un univers d'hommes. Lui même aurait voulu esquisser un sourire, même léger, mais rien n'y fit. Les commissures de ses lèvres refusèrent de s'étirer pour rider cette peau fatiguée et burinée par un climat parfois trop rigoureux. Il se contenta de lui faire un signe de tête à peine perceptible pour lui indiquer de le suivre. Le meilleur expert restait l'éleveur en qui il avait une confiance aveugle. Néanmoins, l'animal qu'avait montré Galaad ne semblait pas trop mal. A premier coup d’œil et malgré ses grandes jambes, il avait l'air robuste. A voir ce qu'en dirait l'autre, sans doute avait-il une autre perle à lui dévoiler, gardant ses meilleurs chevaux à l'abri des curieux.

En silence, le chasseur de sorcières s'en retourna sur le sentier qui menait à un bâtiment qui ne payait pas de mine. Ces écuries étaient loin d'être les plus belles, moins d'allure et de style que dans les grandes cours royales, pourtant elles possédaient bien plus de trésors. Un palefrenier menait un hongre à la robe gris souris par la longe, l'attachant à un anneau de fer fixé au mur de l'écurie principale. Des bruits de marteau qu'on tapait sur une enclume s'élevait dans l'air. Le forgeron s'affairait à terminer son ouvrage. Voyant Ulric et Galaad approcher, le palefrenier les salua discrètement, filant déjà pour aller chercher le maître des lieux. Profitant de cela, le chasseur s'approcha du forgeron à l'oeuvre, le voyant donner les derniers coups de marteau pour façonner le nouveau fer. Il invita Galaad à en faire de même, il était rare d'avoir le temps d'observer un artisan à la tâche. S'il n'avait pas fait le métier qui était le sien, la forge aurait sans doute été un excellant choix. On avait toujours besoin d'un forgeron.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Ménage ta monture » Galaad

Revenir en haut Aller en bas

Ménage ta monture » Galaad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Monture sang-froid et homme lézard
» monture monstrueuse
» Tarte de ménage au corin de prunes
» Besoin en nourriture d'une monture.
» Ménage de printemps 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Pays de Galles-