De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez|

Aanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Joueuse
Belle Demoiselle


Parchemins : 89
Date d'inscription : 03/10/2016
Royaume : cités libres
Métier/Rang : fille de marchand

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Aanor Lun 3 Oct - 15:05



feat. clemence poésy

O
yez bons Seigneurs et Gentes Dames, j'ai voyagé à travers de biens nombreuses contrées pour arriver à Camelot. On me nomme Aanor. Je suis né(e) il y a de cela 20 années dans la paisible contrée de Chester. Las, je ne suis qu'un(e) noble peuple actuellement célibataire. J'ai trouvé ma place dans la cité en devenant fille de marchand.

D
'une nature douce et patiente, Aanor avait toujours laissé penser qu'elle était une demoiselle sage et discrète en toutes occasions. Une chose somme toute vraie puis qu'elle était la gentillesse incarnée. Jamais un mot plus haut que l'autre. Il n'était pas dans son caractère d'être vindicative et vilaine. Ce qui ne faisait pas d'elle une personne naïve et peu attentive du monde. Depuis toute petite, elle savait cerner les gens et accepter leurs personnalités diverses et variés, évitant ceux qui pouvaient lui être de mauvaise fréquentation. La belle n'avait jamais demandé à quelqu'un de changer pour aller avec ses convenances. On avait pas le droit de forcer une personne à se dénaturer pour les beaux yeux d'un ou d'une autre. Aanor n'était pas sotte et ne s'aveuglait pas d'histoires utopiques et folles où l'on faisait croire que chacun était capable du meilleur ou du pire seulement parce que le destin avait décidé ainsi. Oui, la demoiselle était d'un naturel intellect et possédait beaucoup d'esprit, ce qui lui permettait de toujours s'en tirer avec grâce et élégance sans que jamais on ait à hausser le ton avec elle. Les cris et les larmes avaient toujours eu tendance à la mettre mal à l'aise, voire la rendre malade dans les pires occasions. Aussi préférait-elle souvent faire fit de ses sentiments et émotions afin de se garder des maux de l'âme.
O
utre son caractère doux et tendre, la demoiselle était parfois sujette à une santé fragile. En effet, n'aimant pas par nature les conflits entre les êtres humains, elle pouvait se rendre malade et se retrouver des jours durant à garder le lit, le temps que l'affaire se passe. S'il n'était que cela, on pourrait ajouté qu'il s'agissait d'une ravissante demoiselle à la longue chevelure blonde qu'elle prenait toujours grand soin de coiffer. De part son port de tête élégant, on pouvait aisément croire qu'elle faisait parti d'un milieu social riche, mais il n'en était rien. Fille de marchand, elle connaissant la dure réalité du travail, ces mains pouvant témoigner du labeur qui était le sien. Bien que de par son physique mince et fragile, son père se refusait à lui faire faire des travaux trop pénibles. Se targuant d'avoir pour fille un minois aussi ravissant que délicat. Il faisait toujours en sorte qu'elle soit présentable tout en restant simple et sobre afin de ne pas attirer outre mesure le regard des hommes qui n'étaient jamais digne de pouvoir la contempler trop longtemps aux dires de son père.
A
anor vit le jour à Chester, au nord du Pays de Galles et de la Mercie. Une cité sous l'emprise du cartel de la Main Noire. Si ces premières lignes pouvaient paraître sombres aux yeux qu'un lecteur averti, il n'en était toutefois rien de la vie de la demoiselle. Née dans une famille de marchands, elle ne connaissait pas vraiment les troubles économiques qu'il pouvait y avoir en un temps où l'on avait pas conscience de la complexité de l'être humain. Elle était la première fille d'un couple qui s'était trouvé bien en peine d'avoir des enfants suite au nombreuses fausses couches de sa mère. Par chance, la petite avait pu très tôt compter sur la présence d'un grand frère de dix dans de plus qu'elle. Mais si lui était fort et bien bâti comme son père, elle avait hérité de la nature fragile de sa mère qui par chance - le jour de l'accouchement - survécu à la venue au monde de la douce demoiselle. Il n'était pas rare en ce temps de voir une femme perdre la vie en mettant un enfant au monde. Sans doute née sous une bonne étoile, Aanor jouissait de la présence de toute sa famille. Mais à mesure que les années passaient pour la voir grandir, la petite blonde commençait à voir le monde d'un tout autre œil que celui d'une fillette. Sa nature discrète lui permettait d'épier des conversations ça et là, entendant de nombreuses rumeurs et histoires qu'on ne devrait jamais raconter à une enfant. Ce fut sans doute à cause de cela qu'elle se força à grandir plus vite, abandonnant la naïveté pour accepter que le monde dans lequel elle vivait n'était pas joyeux et heureux. Ce qui ne l'empêchait en rien de profiter de chaque bonne chose qu'il lui était donné jour après jour.

Ainsi eut-elle vécu jusqu'à l'âge de ses douze ans dans la cité libre de Chester avant que son père ne décide de la quitter pour aller sur les routes. Pour d'obscures raisons, il avait décidé qu'il était temps de développer son commerce et que le meilleur moyen était d'aller sur les routes, pour voyager de royaume en royaume et vendre bien des choses. Pour Aanor, c'était l'occasion de découvrir Albion, même si elle avait un pincement au cœur à l'idée de quitter sa maison et ses amis de l'époque. Huit années passèrent en un éclair, la demoiselle apprenant le métier de son père pour le seconder dans ces taches moins laborieuses que celles qu'il donnait à son frère. Ce dernier avait depuis lors pris femme et avait un tout jeune fils dont il arrivait parfois à Aanor de s'en occuper. Quand à la jeune femme, elle avait appris à compter, écrire et lire afin de tenir les comptes avec sa mère. Elle en avait profiter pour lire plusieurs ouvrages qu'elle avait acheté au cours de ses nombreux voyages au travers des 10 royaumes d'Albion. Aujourd'hui, âgée de vingt ans, son père se refusait toujours à la marier alors que bien des hommes étaient venus lui demander sa main. Il estimait que sa fille était bien trop précieuse pour la confier à n'importe qui. Sa pauvre mère souffrait de savoir que sa fille ne serait bientôt plus en âge de se marier et qu'elle finirait vieille fille. De ce fait, ils se disputaient souvent, ce qui causait bien des soucis à la pauvre Aanor qui ne pouvait rien faire de plus qu'accepter le choix de son père. Mais il commençait à se faire vieux et même s'il comptait sur son fils pour reprendre l'affaire, il ne pouvait guère compter sur sa bru pour tenir les comptes. Il la trouvait trop sotte et elle ne savait même pas lire. Sans doute était-ce pour cela qu'il ne voulait pas se séparer de sa tendre fille.

A ce jour, Aanor continuait de voyager de cité en village avec toute sa famille, connaissant sur le bout des doigts les routes et le nom des cités et capitales de tous les royaumes. Jeune femme intelligente et vive d'esprit, elle se gardait bien de le montrer à qui que ce soit, préférant se limiter au métier qui lui avait été enseigné et qui lui plaisait plus qu'elle ne l'aurait cru. Même si en vérité, elle aimait assez l'idée de pouvoir s'instruire davantage, continuant de dévorer bien des ouvrages sur tous les sujets, même les plus ennuyeux.  


Pseudo: Tulipe
Âge: 19 ans
Sexe: fille
Comment avez-vous connus le forum? Sur le top site de PRD
Vos impressions: Encore plus beau que la dernière fois
Code du règlement: Validé par Arthur

fiche par © anouk



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administrateur
Futur Grand Roi


Parchemins : 949
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Chevalier/Prince

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/a.land.of.myth
MessageSujet: Re: Aanor Lun 3 Oct - 15:09

Désolé pour la suppression accidentelle et bon retour parmi nous. Je valide ta fiche Wink



TIME TO LIVE & HOPE ♠ « Tu es naturellement idiot ou tu t'entraine à le devenir? »
© Avatars by Brune & gifs by Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Joueuse
Belle Demoiselle


Parchemins : 89
Date d'inscription : 03/10/2016
Royaume : cités libres
Métier/Rang : fille de marchand

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aanor Lun 3 Oct - 15:13

Merci bien Smile
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Aanor

Revenir en haut Aller en bas

Aanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» annoce du mariage de Aanor et de Laping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Prologue aux Héros :: L'appel du Dragon :: Welcome-