AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez | 
 

 Bon pied, bon œil - Astrithr

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Joueur
Mercenaire
Parchemins : 258
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
121/500  (121/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Dim 19 Fév - 20:33

Allongé de tout son long contre le sol dur du tunnel, le mercenaire sarmate observait sa découverte. Jamais il n'aurait imaginé un endroit de telle facture. Astrithr derrière lui, demandait ce qu'il en était, posant sa torche à terre et prête à en découdre. Mais les pas qu'ils avaient entendu plus tôt s'étaient tus. Sans doute que les occupants se trouvaient ailleurs dans une autre pièce. Dhvorak se redressa légère pour faire signe à sa comparse d'approcher. Il fallait qu'elle voit ça sinon elle ne le croirait jamais. Bon sang mais c'était fantastique ! L'endroit avait été aménagé d'une façon assez confortable. Dans le font de la pièce, l'âtre d'une petite cheminée dans laquelle reposait un petit feu. Au plafond, ce qui semblait être des puits d'aération. Fantastique. Quand bien même l'homme aimait l'air pur, l'idée de vivre sous terre avait quelque chose de fabuleux et d'ingénieux. Il fallait y penser.

_ Regardes comme c'est bien fait, chuchota-t-il avec une étincelle dans les yeux. Je ne sais pas qui vit là mais il a eu une bonne idée.

Sans doute s'agissait-il d'une ancienne mine de fer, ce qui expliquait le fait que le tunnel que les deux mercenaires avait emprunté était assez grand pour des humains, mais la pièce qu'ils avaient sous les yeux semblait plus adapté à des personnes de petits tailles. Des enfants ? Non, ils ne seraient jamais parvenu à faire quelque chose dans ce goût là. Dhvorak était plus que curieux, il avait envie de savoir, de comprendre. Lui qui habituellement était bien plus bourru et silencieux, se montrait aussi intrigué et vif qu'un gamin. Est-ce qu'on tombait tous les jours sur ce genre de découverte ? Non pas vraiment.

L'homme tendait l'oreille pour savoir s'ils étaient seuls. Il était de bon ton de pouvoir descendre pour visiter cette habitation atypique. Il avait envie de toucher à tout, de comprendre comme ça c'était possible. Pourtant il n'en disait rien, attendant l'avis de sa comparse face à cette nouveauté et l'inconnu que cela impliquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Mercenaire
Parchemins : 99
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire
Crédit : insuline & google

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
71/500  (71/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Lun 22 Mai - 22:36
Aussitôt eut-elle sortie sa dague que le bruit des pas se fit de plus en plus silencieux, jusqu’à ce qu’ils se soient complètement éteint. Ainsi, Astrithr rangea ses dagues et repris sa torche avant de s’avancer vers Dhvorak. À côté de lui, elle s’allongea et jeta un coup d’œil à ce qu’il venait de découvrir. Aussitôt, son regard s’illumina d’émerveillement. Qui pouvait bien vivre ici ? Il y avait un feu d’allumer dans ce qui servait de cheminer, ce qui signifiait que le propriétaire n’était pas bien loin.

« Regardes comme c'est bien fait. Je ne sais pas qui vit là mais il a eu une bonne idée. » Son compagnon était tout aussi impressionné qu’elle. Si c’était une bonne idée, elle l’ignorait. Elle se demandait surtout pourquoi. « Oui, mais pourquoi ? Pourquoi construire une habitation, sous une maison ? » Marquant une courte pause, un sourire mesquin s’afficha sur son visage. « À moins qu’il ait quelque chose d’important à cacher. » Son regard se tourna alors sur son ami. Il pouvait très probablement deviner ce qu’elle avait en tête. Hors de question qu’ils quittent ce tunnel avant de visiter un peu, non ? Quel gâchis se serait !

Écoutant attentivement autour, elle constata qu’ils étaient seuls pour l’instant. Ainsi entama-t-elle sa descente dans la pièce qu’ils avaient découvert. Le plafond plus bas que dans le tunnel dans lequel ils étaient plus tôt, elle dû rester accroupie.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Mercenaire
Parchemins : 258
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
121/500  (121/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Sam 8 Juil - 12:22

Dhvorak s'était quelque peu perdu dans sa contemplation du décor. C'était merveilleux, insolite. Mais heureusement pour lui que sa partenaire de castagne ne perdait jamais le nord. Les prunelles bleues électriques du sarmate continuait de briller avec intensité. Astrithr entamait déjà sa descente dans la pièce et le moins que l'on puisse dire, c'était qu'elle était beaucoup trop grande pour s'y tenir de tout son long. Cette constatation arracha un sourire au mercenaire, à la fois moqueur et amusé.

_ Va falloir penser à arrêter de grandir, dit-il en l'observant évoluer dans la pièce.

Tout semblait étrangement petit à présent qu'elle était descendue. Pas de doute qu'ils pourraient tenir à deux dans cet espace, mais ça allait être contraignant. Depuis son poste d'observation Dhvorak continuait de cogiter sur la raison d'une telle trouvaille par ici. Et autant dire qu'il avait beaucoup d'idées sur le sujet !

_ En même temps on est un peu en Mercie. Vu la gueule de l'endroit c'est par pour des géants. A vu de nez je crois que les gens qui vivent ici se sont surtout fait un bon abri qu'on les gens de l'extérieur. Pis vu la gueule du tunnel, ça doit être une ancienne mine, poursuivit-il.

Enfin c'était que des hypothèses, mais il savait que les personnes de petites tailles n'étaient pas toujours appréciées. Y avait qu'à regarder le chef de cartel à Bitterne, c'était un coriace avec des couilles celui là. Bref, encore des histoires, à croire que les gens passaient plus de temps à se bouffer le nez qu'à vivre ensemble. D'un autre côté ça arrangeait bien les deux mercenaires. Les querelles avaient le don de nécessité de l'argent et des gens d'armes. Ce qui faisait toujours les affaires des sarmates. Dhvorak allait pas s'en plaindre.

_ On peut passer par les portes ? J'ai pas envie qu'on se casse le cul avec des pièces qui rétrécissent, finit-il par dire sans bouger de sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Mercenaire
Parchemins : 99
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire
Crédit : insuline & google

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
71/500  (71/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Dim 1 Juil - 21:10
La hauteur du plafond était contraignant et pas qu’un peu. En arrivant au bout du tunnel, elle se cogna légèrement la tête sur le plafond, juste assez pour l’agacer. Mais en entendant son partenaire se moquer, elle ne pu s’empêcher de sourire. « C’était plutôt à eux de grandir. » Non, elle n’avait rien contre les petites personnes, mais là tout de suite, elle aurait préféré fouiller la demeure de personnes plus grandes. Bref, elle dû rester penchée pour ne pas se cogner la tête contre le plafond.

Il était vrai que la Mercie, de tous les royaumes de l’île, était la moins sécuritaire. Les gens semblaient y vivre très mal. En même temps, si la moitié des rumeurs qui courent au sujet de leur roi sont vraies, je ne me pose pas de questions. La Mercie est vraiment dans la merde avec un roi pareil. « Oui, vu les fondations, on dirait bien. » Dhvorak constatait qu’ils devaient sans doute se trouver dans une ancienne mine. « Ça m’a l’air encore très solide. Ça ne devrait pas nous tomber sur la tête. »

La sarmate regarda autour. La pièce était petite, mais suffisamment grande pour que Dhvorak vienne la rejoindre. Secourant son pantalon un peu par réflexe, elle avança vers l’une des portes à la question de son compagnon. Elle prit la poignée. Elle tournait mais impossible d’ouvrir la porte, dans un sens comme dans l’autre. « Celle-là s’ouvre pas. » Elle se dirigea donc vers l’autre porte, préférant ne pas cogner dans la première pour tout faire s’effondrer. La deuxième s’ouvrit sur une pièce un peu plus grande, donc le plafond était un peu plus haut. Juste assez pour qu’elle se redresse un peu. « Je peux entrer ici. » Elle n’attendit donc pas son compagnon.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Mercenaire
Parchemins : 258
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
121/500  (121/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Sam 21 Juil - 12:05
Si le mot "claustrophobe" existait à cette époque là et que Dhvorak avait eu un temps soit peut d'éducation, il l'aurait sans doute employé pour exprimer la sensation étrange qui était entrain de lui comprimer la cage thoracique. A croire qu'il était entrain de se découvrir une peur, celle de rester coincer sous terre et d'y mourir. C'était une sensation qu'il n'appréciait pas vraiment, mais alors pas du tout. De ce que disait sa comparse, ça risquait pas de leur tomber sur le coin du crâne. C'était une bonne nouvelle, au moins ils risquaient pas de mourir ensevelit. Une mort peu glorieuse pour des mercenaires, il fallait en convenir.

Alors qu'elle tentait d'ouvrir des portes, la deuxième ne présenta pas de résistance et permis à la sarmate d'y entrer. Sans attendre, Dhvorak quitta son perchoir et alla la rejoindre. Quelle joie de pouvoir constater que par ici le plafond était un peu plus haut ! La sensation se faisait moins oppressante sur sa cage thoracique. Il avait l'impression de respirer un peu mieux. Là, il se mit alors à observer. Son regard fut attiré par ce qui semblait être une cheminée de cuisine. Un feu était entrain de crépiter et une bonne odeur se répandait à présent dans ses narines. Son estomac se mit à grogner. Autour ça, des étagères avec des ustensiles de cuisines, des pots qui devaient contenir des ingrédients. Sur la table qui trônait au milieu, des bols en bois avec des légumes, des plantes aromatiques et quelques épices douces. Et là... dans un coin, plusieurs tonneaux qui semblaient contenir divers alcools comme du vin ou de l'hydromel.

Ce fut alors que la porte du fond, qui devait mener encore à une autre pièce, s'ouvrit. Dans l'encadrement, un homme de petite taille, trapu, une longue barbe soignée et des petits yeux perçants.

- Un nain ! s'exclama Dhvorak.

Ce dernier lâcha le saucisson qu'il avait dans les mains en découvrant deux étrangers dans sa cuisine. Sans répondre, il s'empara d'un couteau de cuisine qui traînait sur un meuble à côté de la porte et le brandit en direction des deux mercenaires.

- Qu'est-ce que vous faite chez moi ? Allez vous-en voleurs ! hurlait le nain avec un accent un peu étrange.

Dhvorak avait l'impression d'avoir déjà entendu cet accent quelque part...

- Vous seriez pas de Bitterne par hasard ? demanda l'homme qui n'avait pas vraiment l'air de prendre en compte qu'il était face à un nain armé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Mercenaire
Parchemins : 99
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire
Crédit : insuline & google

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
71/500  (71/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Mer 29 Aoû - 22:26
Qui aurait pu deviner, honnêtement? Qui aurait pu se douter qu’un petit homme vivait sous terre, ici ? Quand Astrithr tenta la deuxième porte et qu’elle s’ouvrit, Dhvorak vint la rejoindre. Ils entrèrent dans ce qui semblait être une cuisine. Non, c’était fort évident qu’il s’agissait d’une cuisine. Si ce n’était pas aussi propre que la cuisine du château de Camelot, ce l’était tout de même juste assez pour laisser croire à la sarmate que l’endroit servait toujours. Ce n’était pas une habitation abandonnée. Et pour le confirmer, le feu crépitait dans une cheminée. Ils n’étaient pas seuls ici.

Non, en effet, car c’est à ce moment que la porte du fond de la pièce s’ouvrit et laissa voir un nain avec un saucisson en main. Astrithr fronça les sourcils. Étaient-ils dans la merde ? Probablement. Quand le propriétaire des lieux prit le couteau sur le comptoir, Astrithr eut immédiatement le réflexe de prendre sa dague dans sa botte. Elle n’était en rien impressionnée, mais nul n’était né la personne qui allait pointer une arme sur elle sans qu’elle ne pointe la sienne sur lui également.

« Voleurs ? » On ne peut pas voler une maison sans propriétaire. La maison au dessus de leur tête était visiblement abandonnée. S’il n’avait pas voulu qu’ils y entrent, fallait simplement pas leur laisser croire qu’ils pouvaient s’y réfugier. Elle aurait répliqué, mais Dhvorak prit les devants en interrogeant le nain sur l’endroit d’où il venait. Astrithr regarda donc son compagnon en haussant un sourcil. « Hé, Dhvorak. Tu le connais? » Si c’était le cas, alors ça arrangeait les choses. Sinon, Astrithr ne ferait qu’une bouchée de ce petit homme.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Mercenaire
Parchemins : 258
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
121/500  (121/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Jeu 30 Aoû - 14:58

- Quoi, c'est Surin qui vous envoie ? demanda le nain tandis que lui et Astrithr brandissaient leurs armes.

Dhvorak plissait légèrement les yeux. Surin... Maintenant qu'il le disait, en effet cela lui rappelait quelque chose. Bitterne, le cartel de Surin ! Une bande de nains teigneux avec un accent assez curieux. Voilà pourquoi le mercenaire avait eu l'impression d'avoir déjà entendu cette voix quelque part. Quand au nain lui même, il n'était pas certain de l'avoir déjà croisé, surtout s'il passait le plus clair de son temps sous terre.

- Non, répondit l'homme dans un premier temps avant de regarder sa comparse. j'ai déjà bossé pour lui, mais jamais plus loin que les murs de la cité libre.

L'hôte de ces lieux sembla se calmer, baissant le couteau qu'il tenait. Néanmoins il continuait de les regarder avec un air suspicieux. Ce nain là n'était pas né de la dernière pluie ! Ce qui tombait bien puis qu'il devait passablement être entrain de continuer à pleuvoir dehors...

- Alors je pourrais savoir ce que vous faite chez moi ?
- J'étais sur la route quand un orage a éclaté, je suis tombé sur la cabane au dessus et ma camarade ici présente m'a rejoint. On a découvert l'ancien passage dans la cabane et nous voici.
- Quoi ? Comment ça l'ancien passage ? il était bouché !
- Pas tant que ça, dit Dhvorak en haussant les épaules. Avec les courants d'air on a entendu qu'il y avait quelque chose, ou plutôt qu'il n'y avait rien à un endroit du sol. On a pas mis très longtemps à découvrir le passage.

Le nain passa une main dans sa longue barbe en arborant un air dubitatif. Il semblait avoir un peu de mal à croire son histoire, mais elle tenait la route. Il finit par reposer le couteau sur le meuble à côté de lui. Cet homme était dans ton bon droit, après tout les deux mercenaires étaient entrés chez lui sans avoir demandé son avis. Quand à savoir s'il y avait eu effraction, difficile à dire. La cabane faisait-elle parti de son habitation ? Dhvorka ne se posait pas ce genre de question.

- Bon puisque vous êtes ici, et que vous ne m'avez pas l'air entrain de vouloir piller et tuer, laissez moi vous offrir à boire ! J'ai si peu l'occasion de voir du monde ces derniers temps, finit-il par dire. Au fait, moi c'et Yordrek.

Un sourire s'esquissa aux coins des lèvres du sarmate tandis qu'une étincelle s'était mise à briller dans ses prunelles clairs.

- Avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueuse
Mercenaire
Parchemins : 99
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire
Crédit : insuline & google

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
71/500  (71/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Ven 28 Sep - 4:05
Prête à bondir, Astrithr garde son focus sur son possible adversaire. Du haut de sa petite taille, il n’était pas très menaçant à ses yeux, mais elle savait qu’elle devait se méfier. Rien ne disait qu’il ne savait pas manier l’épée comme un maître, et sa petite taille pouvait s’avérer être un avantage pour lui. Sait-on jamais. C’est pourquoi elle garda les yeux sur lui. Surin? Ça lui disait quelque chose comme nom tiens… Mais elle ne trouva pas vraiment qui. Dhvorak lui répondit. Quand elle l’entendit dire qu’il avait bossé pour lui, elle regarda son compagnon, l’air un peu surprise. Pour lui? Ce nain? Ou pour Surin?

Voyant son possible adversaire bouger du coin de l’oeil, Astrithr le regarda alors rapidement, le voyant baisser son couteau. Elle baissa également légèrement ses dagues, néanmoins pas encore prête à les ranger. S’en suivit donc une conversation entre Dhvorak et le nain qui voulait savoir comment ils avaient trouvé cet endroit. Franchement, ça avait été un peu trop facile. S’il avait voulu garder sa tanière secrète, il aurait dû mieux la cacher. Mais évidemment, elle s’abstint de tout commentaire, les laissant poursuivre. Quand le nain déposa son couteau, Astrithr se décida à ranger ses dagues également, enfin. Elle n’avait pas l’habitude de lever une arme sur une personne désarmée après tout, à moins que ce ne soit elle qui l’ait désarmé…

Il les invita alors à prendre un verre. Elle n’était pas trop rassurée, mais refuser serait idiot. Ils venaient après tout de voyager pendant un bon moment. Quand il se présenta, elle esquissa un léger sourire également, surtout en voyant le visage de Dhvorak. Elle tendit ensuite la main au nain pour la lui serrer, question de respect. « Je m’appelle Astrithr. Lui c’est Dhvorak. » Autant le présenter, comme il ne l’avait pas fait lui-même.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joueur
Mercenaire
Parchemins : 258
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Grimoire
Niveau: 1
expérience:
121/500  (121/500)

MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   Sam 29 Sep - 19:10
- Enchanté, enchanté ! disait le nain avec un grand sourire. Aller, asseyez vous, j'vais vous sortir un de mes meilleurs tonneaux d'hydromel, il vient du continent, vous m'en direz des nouvelles !

Sitôt, le nain retourna par la porte d'où il était entré, riant de bon cœur. Dhvorak porta son attention sur sa comparse. Bon bah... Ils avaient bien fait de jouer les fouines. Il fallait peut-être remercier cet orage car le hasard avait finalement bien faire les choses. Où bien était-ce les dieux qui les avaient mieux sur ce chemin ? Sans doute ne le sauraient-ils jamais... C'était peut-être mieux ainsi.

Le mercenaire sarmate alla prendre place à table sur un des tabourets. Il se senti étrangement un peu plus bas qu'à l'accoutumé. Il avait bien vite oublié qu'ils étaient dans une habitation pour gens de de petite taille, alors forcément le mobilier était adapté pour eux...

- Finalement, ça aurait pu être pire, finit par dire le Sarmate, on aurait pu tomber sur une sorcière.

Il était vrai que de là où ils venaient, il n'était pas rare de rencontrer des sorcières et elles étaient rarement charmantes. Ce qui lui rappelait la légende des Moires qui vivaient dans un marais, elle racontait qu'elle mangeaient les enfants qui étaient envoyés sur le sentier des douceurs. Dhvorak n'avait jamais aimé cette histoire et il était bien content que ses parents ne l'aient jamais envoyé là-bas. Il ne savait pas s'il y avait ce genre de conte par ici. Tant pis, il le saurait peut-être un jour, on était pas à l'abri qu'il se découvre un morveux ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - Astrithr   
Revenir en haut Aller en bas
 
Bon pied, bon œil - Astrithr
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Trouver chaussure à son pied...
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» Avez-vous le pied marin...
» Je suis un homme au pied du mur (17/12 - 18h00)
» Panpan au pied !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Mercie-
Sauter vers: