EssexRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume d'Erkenwine
CalédonieRéputation du royaume70 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume de Drest Gurthimoth
NorthombrieRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume d'Ida de Bernicie
KentRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume d'Œric
Les OrcadesRéputation du royaume48 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume de Lot d'Orcanie
CornouaillesRéputation du royaume404 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume d'Uther Pendragon
MercieRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume de Cenred de Mercie
Pays de GallesRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume de Bellin de Caerleon
Est-AnglieRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume de Guillem Guechan
SussexRéputation du royaume00 points

Sécurité
Qualité de vie
Royaume de Rodor
De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.

Partagez|

Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Joueur
Mercenaire


Parchemins : 178
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Lun 25 Avr - 11:59


La monture avait galopé plusieurs jours, parfois même sans s'arrêter tant son cavalier lui avait demandé de tracer la route. Épuisé d'avoir parcouru la grande Albion, l'animal s'était arrêté sans plus écouter les demandes de son cavalier. Dhvorak se rendait compte qu'il en avait un peu trop demandé à son cheval, se souvenant qu'il ne s'agissait pas d'une des bêtes de son peuple. Il lui en fallait un autre, plus forte, plus robuste. Pied à terre, le mercenaire lâcha la bride de l'équidé pour le laisser aller brouter l'herbe et boire dans le ruisseau en contrebas de la route. Une pause somme toute mérité pour lui aussi, même si l'horizon lui laissait présager un bon orage pour la saison. Le sarmate gardait un œil sur le ciel tandis qu'il allait prendre de la nourriture dans l'une des sacoches de la selle. Avec le bourrin qu'il se trimbalait, il était bon pour devoir trouver un abri parce que l'autre repartirait pas de sitôt pour arpenter les routes. Foutu canaille. Dhvorak se savait en plus en royaume de Mercie, autant dire qu'il lui faudrait faire un coup attention à pas tomber sur du gueux un peu houleux. Il décida alors de décrocher l'épée de la selle pour se la passer à la ceinture. On était jamais trop prudent.

Arrachant un morceau de pain à la miche un peu sèche, il parti explorer les alentours pour trouver un endroit assez grand pour l'abriter lui et sa monture. Déjà les gouttes commençaient à tomber, de quoi entendre le mercenaire laisser échapper un grognement mécontent. Au détour d'un bosquet d'arbres, il découvrit une vieille cabane abandonnée. Dhvorak la contourna pour découvrir une petite colline dans la gueule on avait creusé l'entrée d'un tunnel assez grand pour faire entrer un cheval. Parfait, il savait maintenant où mettre la bête. La pluie commençait à se faire plus dru alors qu'au loin les éclairs fendaient le ciel. Le sarmate siffla sa monture qui ne tarda pas à arriver, d'un pas lent et traînant, la mine boudeuse et l'eau de pluie qui lui ruisselait sur le pelage. Dhvorak rangea le quignon de pain et amena l'animal par la bride jusque dans l'entrée du tunnel. Mais curieux, l'homme se risqua à aller voir la vieille cabane, se disait que pour une fois il pourrait éviter de puer le cheval mouillé. Il tenta sa chance en voulant ouvrir la porte d'entrer mais celle-ci semblait être fermée à clé. Tant pis, suffisait de faire le tour pour trouver une fenêtre cassée ou autre. Il ne tarda pas à trouver la dite fenêtre, semblablement brisée suite à une tempête un peu violente. Il regarda à l'intérieur… Rien n'avait l'air de bouger.
Revenir en haut Aller en bas

Joueuse
Mercenaire


Parchemins : 28
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Jeu 26 Mai - 23:44

    De tous les types d’êtres humains qu’Astrithr pouvait rencontrer, rien ne l’embêtait plus qu’un homme qui lui manquait de respect. Ces hommes rustres et grossiers qui se comportaient comme des porcs ne méritaient pas ses services. Et pourtant, Astrithr avait décidé d’en endurer un pour un contrat. La paie était bonne et la tâche, peu difficile. Une fois payée par contre, l’ivrogne eut oser provoquer Astrithr en lui proposant de l’or en échange de service corporel. Ayant déjà été payée, la mercenaire ne fut que plus ravie en lui donnant une bonne leçon. Un coup de dague au bon endroit, et l’homme n’allait plus l’embêter, ni avoir d’autres enfants. C’est sans regret qu’elle quitta ce village de pourrit et repartit parcourir le royaume.

    La Mercie plaisait bien à la Sarmate. Contrairement aux autres royaumes, celui-ci était rarement sans actions. Entre la forêt dans laquelle, dirait-on, les druides se cachaient, les soldats du roi qui se promenaient, les sorciers qui n’avaient pas peur d’utiliser leur magie et les villages dans lesquels trainaient bandits, ivrognes et voleurs, c’était difficile de s’ennuyer. Néanmoins, ça n’avait rien de difficile pour elle ou Dhvorak de se promener. D’ailleurs, il fallait désormais qu’elle aille le rejoindre à leur point de rendez-vous. Si elle ne tardait pas trop, elle réussirait sans doute à arriver avec un peu d’avance et se reposer un peu.

    C’est après deux jours qu’elle emprunta la même route que son compagnon de route, sans le savoir. En même temps, il n’y avait rien de surprenant, puisqu’ils se rendaient au même endroit. C’est près d’une maison qu’elle mit pied à terre. Attachant son cheval sous les arbres pour l’abriter de la pluie, Astrithr explora autour pour y trouver une cabane. S’approchant discrètement, elle vit son compagnon regarder par une fenêtre.

    La voie est libre?

    Sans doute faisait-il de la reconnaissance. Après tout, lui aussi il avait sans doute envie de se réfugier. Cette pluie était atroce. Elle avait bien envie de se sécher aussi.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas

Joueur
Mercenaire


Parchemins : 178
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Jeu 18 Aoû - 22:39

Dhvorak s'était pas tellement étonné en constatant l'apparition de sa comparse alors que leur lieu de rendez vous était encore à bonne distance de l'endroit où ils se tenaient présentement. Une autre personne aurait sans doute tâté de son fer. Mais là n'était pas la question.

- Apparemment, se contenta de répondre l'homme.

Sur le sol il discernait une épaisse couche de poussière, signe que pas même un rat n'avait osé fouler le planché de la cabane. Le mercenaire décida qu'il était temps de se mettre à l'abri, agrandissant l'ouverture casser pour pouvoir passer. Le bois grinça sous son poids. Un pas, puis deux. Rien ne bougeait. La pluie continuait de tomber sur le toit qui ne laissait passer aucune fuite. C'était plutôt bon signe, gageant d'un bon travail de la part du bâtisseur. Quant à savoir pourquoi les habitants avaient déserter l'endroit, là n'était pas la question.

Il fit signe à Astrithr de le suivre, ils seraient mieux à l'abri de cet orage. Enfin c'était relatif. Dhvorak continua d'avancer dans ce qui semblait être la pièce principale. A l'autre bout devait se trouver la chambre qui n'avait pas l'air bien grande. Un sifflant léger provenait de cette pièce, sans doute dû à une quelconques fissure.

- Ça pourrait nous servir de planque, lança le mercenaire qui avait toujours eu l'esprit pratique. Personne des autres royaumes n'oserait nous poursuivre en Mercie.

En soi c'était pas tellement faut. Donc à part des mercenaires du dit royaume, personne n'avait vraiment envie de franchir les frontières de Cenred. L'idée était lancée, à Astrithr d'approuver ou non. Après tout Albion ne manquait pas de recoin pour se faire oublier un temps en cas de problème. Dhvorak fouillait l'endroit, ne trouvant que de vieilles écuelles et des jarres vides. L'endroit avait été abandonné depuis trop longtemps pour espérer y trouver quelque chose d'intéressant. Le sifflement continuait de se faire entendre, agaçant le sarmate qui avait bien envie de savoir pourquoi ce son n'avait pas l'air de venir de l'extérieur. Avançant jusqu'à la chambre, il ne vit rien au premier abord... A part un vieux tas de paille entassé dans un coin précis de la pièce. On pouvait rêver mieux comme lit. Et si... Le sifflement semblait venir de là. L'homme passa une main sur les murs. Rien. Il passa ensuite la main sur le planché et là il senti un filet d'air qui passait entre les planches.

- Aides moi, dit-il en commençant à déplacer la paille pour découvrir de quoi il s'agissait.
Revenir en haut Aller en bas

Joueuse
Mercenaire


Parchemins : 28
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Ven 19 Aoû - 0:17

Au moins, il ne fut pas surpris par sa présence. Il était calme, ce qui était une bonne qualité en soi. S’il avait été sur ses gardes, juste un peu trop, sans doute se serait-elle prise une dague en plein front. En même temps, elle connaissait bien son compagnon de route. Ce n’était pas comme si elle avait pris un grand risque. Sans doute l’avait-il entendu arriver aussi. Depuis le temps, les deux arrivaient à reconnaître la démarche de l’autre, que ce soit sur la neige, les feuilles mortes ou l’herbe, mouillée. Ils se connaissaient trop bien pour ne pas se reconnaître, sans même se regarder.

Dhvorak entra le premier dans la petite maison. Il fut ainsi le premier à véritablement s’assurer qu’il n’y avait personne. En même temps, avec toute cette poussière, il aurait été surprenant d’y trouver quelqu’un. Une fois entrée, elle fit le tour de la pièce aussi, voir s’il n’y aurait pas quelque chose d’intéressant. Malheureusement, ce n’était pas le cas.

« Ça pourrait nous servir de planque. Personne des autres royaumes n'oserait nous poursuivre en Mercie. »
C’est vrai. Je n’ai pas l’impression qu’on volerait cette maison à qui que ce soit de toute façon.

Suite à cela, le mercenaire se rendit dans le coin de la chambre. En le suivant, elle entendit ce sifflement qu’elle n’avait même pas remarqué avant, sans doute à cause de la pluie sur le toit. En le voyant passer sa main sur les murs, Astrithr devina qu’il tentait de trouver d’où venait le sifflement. En attendant, elle regarda autour. Une petite table avec une chaise, rien de plus. Dhvorak lui demanda alors de l’aider. Elle se retourna vers lui, voyant qu’il voulait déplacer ce tas de paille. Elle s’approcha donc et l’aida. À peine quelques centimètres suffirent pour qu’ils puissent voir un trou dans le sol, comme une entrée cachée. Fronçant les sourcils, elle déplaça le reste de la paille avec Dhvorak et regarda en bas, à genoux sur sa robe.

Qu’est-ce que ça fait là ?

Elle ne voyait pas très loin, vu à quel point il faisait sombre, mais en entendant l’écho de ses mots qui lui revenaient, ils pouvaient deviner que cet endroit était assez grand. Elle regarda Dhvorak, sans lui demander s’ils allaient descendre. Bien entendu qu’ils allaient descendre. Du coup, elle regarda autour, voir si elle ne verra pas quelque chose pour les éclairer, question d’être tout de même prudent.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas

Joueur
Mercenaire


Parchemins : 178
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Dim 18 Sep - 0:03

Une fois la paille dégagée, ils découvrirent une ouverture dans le sol. Les deux mercenaires sarmates ne savaient pas bien à quoi pouvait servir cette cavité qui semblait courir sous la cabane. A croire que quelqu'un d'autre avant eux avait eu l'idée d'en faire une cachette... Un bien heureux se serait sans doute contenté de passer son chemin. Les deux compères préféraient trouver un moyen de s'éclairer pour partir à l'aventure et explorer l'endroit. Certainement qu'il devait y avoir quelques butins intéressants que leur propriétaire avait oublié avec le temps ou dans la mort.
Après avoir hausser les épaules en guise de réponse à l'encontre d'Astrithr, Dhvorak fit à nouveau le tour de la cabane pour trouver de quoi faire une torche. L'humidité n'avait pas vraiment attaquer les meubles et les chaises, aussi il saisit celle qui se trouvait le plus proche de lui pour la briser sur le sol et récupérer deux pieds qui feraient office de torche. Ne restait plus qu'à trouver des vieux tissus et de la cire... Chose qui là encore ne fut pas bien difficile à trouver puisqu'il n'y avait qu'à ouvrir les portes d'un vieux meuble où du linge de maison de piètre qualité avait été laissé. Dhvorak donna une pièce de tissus et un pied de chaise à sa comparse avant d'enrouler la sienne autour du bout de bois. Suite à quoi il rassembla les quelques bougies qu'il trouva et les fourra dans une gamelle en piteux état. Il utilisa son briquet pour enflammer quelques mèches de bougies afin de faire fondre la cire qui irait imbiber le tissus.

- Avec un peu de chance on tombera sur quelques babioles qu'on pourra revendre à bon prix, dit-il en observant la flamme vacillante des bougies.

Quitte à rester coincer ici en attendant que la pluie passe, autant que ce soit en trouvant le moyen de se faire un peu d'argent. Même s'il aurait bien fait une bonne sieste... L'aventure semblait toujours vouloir passer en premier. Question d'habitude sans doute. Une forme d'incapacité à rester en place plus de quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas

Joueuse
Mercenaire


Parchemins : 28
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Mer 21 Sep - 0:40

Il suffisait d’un peu de curiosité et d’appel à l’aventure pour avoir envie de descendre sous la maison. Malheureusement, dans cette noirceur totale, ils ne pouvaient pas satisfaire leur curiosité. Ils avaient besoin d’une torche, ou deux, question d’éclairer leur chemin. Sans doute se cachait-il quelque chose d’intéressant sous cette cabane, sinon l’entrée n’aurait pas été soigneusement cachée par un tas de paille. Bref, Astrithr rejoint Dhvorak dans sa recherche et prit le bout de tissu qu’il lui donna, ainsi que le pied de la chaise qu’il avait brisée. À côté de son compagnon, elle attendit que la cire fonde, écoutant bien ce qu’il lui disait.

« Avec un peu de chance on tombera sur quelques babioles qu'on pourra revendre à bon prix. »

Le son des pièces d’or résonnait déjà dans ses oreilles, rien que d’y penser. Encore fallait-il qu’ils fassent une découverte qui puisse leur rapporter. Elle n’avait aucun doute qu’ils allaient faire une découverte, mais sa nature restait inconnue. Qui sait s’ils allaient y découvrir des bijoux, ou un cadavre ? S’ils ne trouvaient rien à revendre, la Sarmate espérait au moins y trouver une petite aventure, un peu d’action, bien que l’idée d’affronter des ennemis là-dessous lui semblait peu probable, à moins qu’il y ait une autre entrée. Ça encore, ça restait à découvrir. Bref, une fois la cire fondue, Astrithr se bricola une torche et retourna à la chambre. Restait plus qu’à allumer leur torche et descendre.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas

Joueur
Mercenaire


Parchemins : 178
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Mar 1 Nov - 18:54


Le feu enflamma la torche de fortune du mercenaire, il était temps de partir à l'aventure dans les profondeurs de la terre. Dhvorak descendit le premier dans la gueule sombre alors que dehors la pluie continuait de tomber. A ce demander si elle finirait un jour celle là. La cavité creusée était assez grande pour qu'un homme puisse s'y déplacer debout et elle semblait continuer en une légère descente vers un lieu encore inconnu. L'homme s'avança, intrigué, sentant un léger courant d'air qui semblait venir de plus long. Il devait certainement y avoir un autre accès depuis l'extérieur. Deux points d'entrée donc... Intéressant. Mais il ne s'agissait que de déduction, restait encore à les vérifier. Une fois à l'intérieur, les deux acolytes s'enfoncèrent dans ce qui devait être un dédale de tunnels.

_ Ça me rappel le tombeau celte qu'on avait visité du côté de Lutèce, qu'est-ce qu'on en avait trouvé des conneries gauloises dedans ! Une vraie fortune, lança le mercenaire avec une étincelle dans les yeux.

Et quel tombeau ! Sans doute celui d'un ancien chef Gaulois. Or ici ça n'avait rien d'une tombe, pas besoin d'être un voleur pour sentir ces choses là. Dhvorak passa une main sur la parois, il sentait les renforcements qui avaient été installé pour permettre la stabilité du tunnel. Du travail de connaisseur vu comme rien n'avait bougé. Ah la lueur des flammes il étudiait le travail qui avait été fait. Pas du boulot de fouille merde, c'était certain. Jusqu'au moment où il lui semblait entendre quelque chose à l'autre bout du chemin.

_ T'as entendu ça ? demanda l'homme à sa comparse pour être sûr qu'il ne rêvait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Joueuse
Mercenaire


Parchemins : 28
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : L'Oural
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Ven 11 Nov - 22:37

Une fois la torche allumée, le duo de mercenaires retournèrent à l’ouverture dans le plancher et Dhvorak descendit le premier. Astrithr suivit donc. Une fois en bas, ils constatèrent qu’ils pouvaient se promener debout, ce qui suggérait qu’un travail plus minutieux et plus long avait été fait. Ainsi, ils avaient peut-être un peu plus de chance de faire une belle trouvaille, d’autant plus que plus ils s’enfonçaient, plus ils avaient de chances de se perdre, vu labyrinthe dans lequel ils semblaient se lancer.

Dhvorak prit la parole, lui rappelant le jour où ils avaient visité le tombeau celte qui recelait une fortune. À ce souvenir, Astrithr sourit. « On a eu de la chance. On va bien voir si on en a encore un peu aujourd’hui. » Il ne fallait pas trop se faire d’attentes. Ils pourraient très bien être déçus après tout. Ou pas…

Astrithr s’arrêta net. Dhvorak aussi l’avait entendu. « Oui. » À l’autre bout du tunnel s’était fait entendre un bruit. Puis des pas se rapprochèrent. « On a de la visite. » Si un doute avait plané plus tôt, maintenant il s’était dissipé. Il y avait bel et bien une autre entrée pour expliquer la présence de quelqu’un d’autre ici, car l’entrée qu’ils avaient prise était bloquée. Doucement, la sarmate se pencha et sortit une dague de sa botte.


⇜ Astrithr ⇝




Revenir en haut Aller en bas

Joueur
Mercenaire


Parchemins : 178
Date d'inscription : 12/02/2016
Royaume : Le plus offrant
Métier/Rang : Mercenaire

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Dim 4 Déc - 20:05


Contrairement à ce que la cabane avait pu laisser paraître, l'endroit n'était pas complètement inhabité. Dhvorak flairait bon les ennuis... Mais pour qui ? Le chant de la pluie n'était plus qu'une rumeur dans cette galerie sombre tandis que les pas ne cessaient d'arpenter cet endroit comme si l'on cherchait quelque chose. Que faire ? Allaient-ils foncer dans le tas maintenant ou attendre d'en apprendre davantage ? Pour une fois l'homme était d'avis de la jouer fine.

_ Bon on va voir ce qu'il en est, faudrait pas non plus qu'on tombe sur un monstre gardien de trésor, dit-il avec méfiance car depuis le temps ils avaient appris d'Albion regorgeait de créatures en tous genre. Si c'est une bestiole on se tirer d'ici, sinon on avise.

Après tout, sans avoir vu ce que pouvait cacher cet endroit, il était difficile de s'en tenir à un plan quelconque. Il faudrait progresser à taton sans même savoir si l'idée de base était bonne. Voyant la dague de sa comparse tiré, il en fit de même avec une épée courte. Il leur fallait encore progresser sur quelques mètres avant d'être certain de quoi que ce soit. Finalement une lueur vint à éclairer le bout de la galerie. Dhvorak posa sa torche à taire sans l'éteindre pour autant, des fois qu'il faudrait fuir rapidement... Mais en réalité, la galerie en surplomba une autre beaucoup plus large et profonde. Voyant cela, le mercenaire sarmate s'allongea sur le sol et rampa lentement jusqu'à parvenir à avoir une bonne vision d'ensemble. Pour accéder à la galerie où ils se tenaient, il fallait emprunter une échelle. Cette derrière donnait sur un espace important creusé dans la roche et la terre. Et quelle surprise de voir ce qui semblait être une espèce d'habitation troglodyte ! L'aménagement avait été fait en fonction de la nature de la roche. Le mercenaire était fort étonné de découvrir une chose pareille, il ne s'était pas attendu à ça... Davantage à un repaire de bandit assez mal agencé avec un amas de prise de guerre et de trésors en tous genre.
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr Aujourd'hui à 18:57

Revenir en haut Aller en bas

Bon pied, bon œil - libre ou Astrithr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dormir au pied d'une hutte. (LIBRE)
» A qui est cette chaussette ? JEAN CHARLES AU PIED ! { Libre ♥
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Mercie-