AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
De nombreux PVs et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue de personnages comme
Bohort l'Essillié, Adalric, ou encore Lancelot !
Bonjour Invité, Land Of Myth a réouvert ses portes,
alors rejoins nous sur le forum pour vivre de grandes aventures !
Land Of Myth est un forum basé sur la Légende du Roi Arthur
et des Chevaliers de la Table Ronde
.
Le contexte se déroule au VIe siècle. De nombreuses informations sur le Haut Moyen Age
et la Féodalité sont à votre disposition pour la création de votre personnage.
Oyez braves gens !
Les seigneurs de Land Of Myth vous annoncent la venue du Tableau d'affichage !
Vous y retrouverez bon nombre de quêtes avec des pièces d'or à la clé !
Découvrez la liste des Rois & Royaumes d'Albion.
Les rois et reines ne sont pas jouables, merci de ne pas vous inscrire avec
le pseudo d'une des têtes couronnées de l'île.
Veuillez noter que nous sommes en l'an 510.
Référez-vous à la chronologie des événements pour bien vous
situer dans le temps !

Partagez | 
 

 [quête] Camp de bandits

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Administrateur
Grand Magicien
Parchemins : 756
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
313/500  (313/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Jeu 5 Oct - 21:01
Perché en hauteur, Merlin se demanda pourquoi ces bandits avait choisi cet endroit mal placé pour établir leur camp. Il n’était pas un grand chasseur, mais il était assez brillant pour comprendre que les hauteurs autour du campement les rendaient vulnérables à l’envahissement. Il fallait croire qu’ils étaient encore plus bêtes que lui.

Malgré cela, les pictes n’ont même pas profités. En entendant le cri des loups, il comprit qu’au fond, ils allaient probablement attaquer de la même façon qu’une meute de loups. Ce qu’ils étaient. Voyant quelques personnes se réveiller, il sentit la température baisser, alors que pourtant, le vent était presque absent. Était-ce dans sa tête? Sentant un frisson parcourir sa colonne, il savait bien que non. Fronçant les sourcils, ses yeux s’illuminèrent, lui permettant de voir les choses avec plus de facilité. Ainsi, il allait pouvoir analyser ce qui se passait.

Les flammes dansèrent si légèrement, mais pas assez pour que les autres s’en rendent compte. Seul Merlin put le voir. Suite à quoi, avec rapidité et précision, l’homme sculptant le bois tomba le premier, mort. Sursautant sans bruit, il baissa un peu la tête pour se cacher un peu plus, gardant néanmoins un œil sur la scène. Quand la lance qui attirait l’attention de Merlin apparût sur la scène, tuant le deuxième homme qui avait à peine commencé à s’agiter sans avoir le temps de prévenir les autres, Merlin sentit la magie en émaner, lui donnant des sueurs froides. Elle utilisait donc la magie. Elle avait conscience de la magie qui logeait en son arme.

Lorsque la princesse retira la lame de sa lance du corps de sa victime, une deuxième vague de magie le fit frissonner. Il continua d’observer la scène, soulevant de nouveau dans son esprit les mêmes questions qui tournaient depuis longtemps dans sa tête. Était-elle une alliée, ou une traitre? Il ne faisait pas confiance aux papiers, aux traités. Le roi de Calédonie aurait-il envoyé sa fille attaquer Camelot en la faisant passer pour une alliée ? Uther était-il en danger? Et Arthur? Devrait-il en parler à Kilgharrah? Quoi qu’il en soit, Gaius allait le savoir. Ce voyage, bien que Merlin ne l’ait pas souhaité, se montrait instructif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Sam 14 Oct - 15:00

Le sang maculait la lance. Une vibration profonde émanait d'elle, une puissance d'un temps ancien. Athala la sentait se répandre le long de son avant bras puis dans le reste de son corps. Une force qu'elle avait appris à comprendre et connaître. Une force qui avait rendu fou les derniers porteurs de l'arme. D'un pas léger, elle se déplaça autour du feu, laissant son ombre s'étirer toujours un peu plus. A présent, elle pouvait sentir l'odeur des autres hommes du campement. Ils puaient le mauvais vin et la sueur, il y avait quelque part des restes de sang séché et de fer rouillé. Le fond de l'air portait aussi quelques notes boisés qu'elle ignora volontairement, elle avait déjà les informations nécessaires au reste de sa besogne.

A pas de loup, les autres pictes sortir des ténèbres, s'avançant méthodiquement en direction des différentes tentes. Pour ceux qui dormaient à la belle étoile, la fin fut sans cérémonie. D'un coup de hache, les têtes roulèrent sur le côté sans faire trop de bruit. Les corps tremblèrent un instant, dernier soubresaut de vie. La terre battue s'en retrouvait sombre, la guerrière flairait ce mélange de poussière et de sang à mesure qu'ils progressaient. Le froid s’amplifiait inlassablement, le feu de camp en souffrait, s'éteignant lentement pour offrir un peu plus de noirceur à cette nuit déjà bien triste. La baisse des températures en réveilla plus d'un, des grognements s'élevèrent ça et là pour témoigner du mécontentement. Quelques voix aussi pour marmonner des insultes à l'encontre des températures. Mais l'un deux sembla plus malin que les autres.

Le chef de la bande sorti en trombe de sa tente. Il se frotta les yeux pour être sûr de ne pas être trompé. Là, il découvrit les deux corps près du feu entrain de mourir. - On nous attaque putain ! On nous attaque bande de sacs à merde ! Le bruit des corps qui se lèvent troubla le silence nocturne, secouait les esprits encore embrumés. Des cris farouche retentir soudain, pleins de colère et de violence guerrière. Les pictes sortirent des recoins, flaquant la frousse aux bandits mal réveillés. Certains tombèrent sur le cul et n’eurent jamais le temps de se relever. Leur chef était le plus vaillant, affrontant les hommes du nord non sans une pointe de crainte. Athala restait invisible, elle rôdait en profitant du chaos de l'attaque. Le chef des déserteurs étaient à elle. A en juger par son maniement des armes, il avait fuit alors qu'il avait un bon grade dans l'armée du roi. Aujourd'hui qu'il ne combattait plus pour Uther, il était une menace pour le peuple des Cornouailles.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Grand Magicien
Parchemins : 756
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
313/500  (313/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Mer 17 Jan - 2:13
Merlin se met à trembler devant la scène. Malgré lui, des larmes tombent de ses yeux, non parce qu’il est triste, mais l’émotion est forte. La concentration est également grande. Athala ne semble pas visible aux autres. Lui, il la voit bien. Elle bouge aussi naturellement qu’un animal, sans réflexion, sans technique précise. Les autres pictes sortirent de leur cachette rapidement alors que quelqu’un sorti de sa tente. Il cria aux autres endormis qu’ils étaient attaqués, mais certains d’entre eux n’eurent pas le temps de se lever qu’ils étaient déjà morts. Le traitre se défendait mieux que les autres, mais bientôt, il fut aussi mort que les autres. La mission était claire après tout. Il ne s’agissait pas d’une prise d’otage, c’était un règlement de compte.

Merlin se retourne sur le dos et inspire profondément. Il doit se calmer. Il est en minorité face à la princesse et ses soldats. Après un petit moment, il se lève et retourne là où il aurait dû l’attendre. Il n’a aucune idée de quoi dire ou faire. La première personne à qui il en parlerait évidemment devait être Gaius. Il ne pouvait pas en parler au roi, ou même à Arthur. Le valet qu’il était ne pouvait se permettre une accusation d’une si grande ampleur. Il en avait déjà presque payé les frais auparavant. Il était loin de s’imaginer que la princesse allait se montrer être une grande alliée.

Quand la princesse revint, Merlin était en train de feuilleter son livre de plantes, feignant de l’étudier pour savoir exactement où chercher. Devait-il lever les yeux sur Athala? Sans trop réfléchir, il la regarda, l’air niais. Il avait l’habitude de jouer ce jeu, et de le faire avec brillot. Après tout, avec tous les signes évidents donnés à Arthur et il a toujours été aveugle et a toujours cru que son valet était un idiot de première.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Mer 7 Fév - 23:19

Un cri déchira la nuit. Une douleur vive et fulgurante. Une fureur de vivre arrachée par la mort. Puis le silence vint à reprendre sa place dans ce coin-ci de la forêt des Cornouailles. Le liquide sombre courait le long de la lame qui venait à peine d'être retiré de la cage thoracique du chef de bande. Il avait encore la bouche entre-ouverte, un filet de sang brillait à la lueur des flammes qui avaient été ravivées dans le chaos du combat. Ses yeux effarés contemplaient à présent le vide. Athala se tenait debout devant lui, scrutant les environs pour voir s'ils n'avaient rien laissé passé, si personne n'était parvenu à s'échapper. Mais il n'y avait plus que l'odeur de la chair fraîche et le voile de la mort qui s'était abattu sur le camp.

La guerrière fit signe à ses hommes. Sitôt des bruits de lame se firent entendre. On tranchait les têtes pour les rapporter à Exester afin de prouver que le travail avait bien été remplis. D'autres ramassaient les trésors récoltés par les déserteurs, il fallait les rendre au peuple. De son côté, la picte alla retrouver Merlin, voir si le valet du prince était toujours là. A pas de loup, elle le retrouva là où elle l'avait laissé, le voyant feuilleté son livre dans la nuit. Il était difficile pour elle de croire qu'il avait une si bonne vue que ça.

- Nous irons à Dorchester demain, on pourra aller chercher tes plantes, dit-elle en l'observant sous les faibles rayons lunaires qui passaient au travers des feuillages des arbres. Viens maintenant.

Ils iraient passez le reste de la nuit au camp de bandit, elle irait chercher les chevaux une fois qu'il serait au sécurité là-bas, il serait sot de le laisser seul en forêt après ce qui venait de se passer. A défaut de savoir s'il avait vu, elle savait qu'il avait au moins entendu le cri de l'homme qu'elle avait éventré. Mais une fois de retour au camp, les corps avaient disparu, ne restait qu'un tas de sac en toile sombre entassés dans un coin. Sur le sol, on devinait brièvement les traces de luttes, de sang. Il planait encore cette sensation étrange, comme après une tempête, ce silence de mort qui ne présageait rien de bon pour ceux qui n'en avaient pas l'habitude.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Grand Magicien
Parchemins : 756
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
313/500  (313/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Dim 1 Juil - 21:23
Un massacre. Merlin venait d’assister à un massacre. Et quand il fut terminé, Merlin retourna à sa place où Athala lui avait dit d’attendre. Feuilletant son livre comme pour faire semblant de s’être occupé, même s’il faisait nuit, il leva les yeux sur Athala, ferma son livre et se leva de la grosse pierre qui lui avait servi de chaise de fortune. Elle lui annonça qu’ils iraient à Dorchester le lendemain pour trouver les herbes dont il avait besoin et il hocha la tête silencieusement.

Il la suivit ensuite jusqu’au site du massacre. Il n’était pas à l’aise d’être ici, surtout après voir vu ce qui s’était passé. Les sacs tachés de sang, entassés dans un coin plus sombres, ils étaient sans aucun doute les cadavres. Les taches de sang sur l’herbe témoignaient de l’horreur qui s’était produite ici quelques minutes avant. Le silence du site était loin d’être rassurant. Là, tout de suite, il aurait préféré être en compagnie des chevaliers et d’Arthur, en train de servir la nourriture et se faire embêter. Au moins, c’était plus joyeux. Ses amis seraient en train de rire et il se sentirait sans doute mieux. Mais tel n’était pas son privilège.

Ils allaient donc passer la nuit ici. Fallait-il faire un feu? Avait-il envie de fouiller les tentes des bandits qui avaient été massacrés. Non. Il resta plutôt planté au milieu du site à attendre qu’on lui dise quoi faire, comme un idiot, regardant autour de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Lun 9 Juil - 15:06

Au lendemain du massacre en bonne et du forme, ils avaient rejoint Dorchester pour y remettre les têtes et attester que Uther prenait à cœur les griefs de son peuple. Après le vent d'inquiétude qui avait plané sur la ville à l'arrivée des pictes, la reconnaissance s'était affichée sur les visages des habitants et des voyageurs au moment du départ des hommes d'Athala. Sans doute étaient-ils soulagé du fait qu'ils ne restaient pas par ici, au vu de leur trop redoutable efficacité.

A l'entrée principale, sur le haut des remparts, les têtes des bandits avaient été mise sur des piques en guise de mise en garde pour quiconque tenterait de s'en prendre aux gens de la région. Pendant ce temps, le troupe quittait les murs de la cité sans un regard pour ce qu'ils étaient entrain de quitter. Ils avaient accompli leur mission. Après quelques lieux sans dire un mot, Athala ordonna à ses hommes de rentrer sans eux, elle et Merlin devait encore récupérer des plantes pour le vieux médecin qui exerçait à Camelot.

Ils se retrouvèrent à deux en pleine forêt à scruter le sous-bois à la recherche de leur convoitise du jour. Athala restait légèrement en retrait pour laisser à Merlin toute la place d'agir. De cette façon elle s'assurait de ne rien piétiné si jamais elle avait l'audace de passer devant. On était jamais trop prudent. Lance à la main, elle avait davantage la mine d'un bourreau que d'un garde du corps. Elle tendait l'oreille pour être certaine qu'ils étaient seuls. Après un moment de silence elle lui fit :

- Je sais que tu ne m'as pas écouté cette nuit.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Grand Magicien
Parchemins : 756
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
313/500  (313/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Jeu 30 Aoû - 0:32
Fidèle à lui-même, Merlin s’est endormi au milieu du campement, dehors, n’ayant pas trop su où se placer. Au moins, il n’avait pas dormi là où un homme venait d’être assassiné. Il le savait. Il avait vu les pictes à l’oeuvre. Enfin, dormi, c’était vite dit, car il n’avait pas vraiment pu s’enlever les souvenirs de cette macabre attaque de la tête. Ainsi, il fut soulagé quand on le réveilla pour annoncer le départ pour Dorchester. Là-bas, Merlin faisait tache dans le groupe de guerrier, mais il ne s’en soucia que très peu. Après tout, il avait l’habitude de faire tache dans le groupe de chevalier quand il partait en patrouille avec Arthur. C’était comme ça. Le serviteur était fait pour faire tache. Ou encore servait-il à montrer au peuple que les gens comme eux peuvent fréquenter ce type de personne, que la noblesse n’est pas aussi loin qu’ils peuvent le penser. Après tout, même Merlin ne s’était jamais imaginé côtoyer le prince de la Cornouailles à tous les jours du temps qu’il habitait avec sa mère… D’autant plus qu’ils vivaient dans le royaume de Cenred.

Quand vint le temps de quitter la cité, Merlin remarqua le soulagement sur le visage des habitants de la cité et ça le fit sourire. Ils avaient peut-être fait le travail avec barbarie, mais le résultat en valait la peine au final. Ainsi, ils quittèrent la cité sans un regard derrière eux. Plus tard, les hommes d’Athala quittèrent pour prendre un chemin différent. Quant à Athala et Merlin, ils partirent remplir la mission de Merlin : ramasser des herbes pour Gaius.

Arrêtés dans un petit bois, Merlin déracinait quelques herbes qu’il mettait dans un petit sac. Athala avait l’air de veiller comme un animal plus loin. Il avait donc tout l’espace qu’il voulait pour agir. Et la savoir plus loin le rassurait un peu. Du moins, jusqu’à ce qu’elle brise le silence qui durait depuis leur départ de Dorchester. Il figea quelques secondes. Que répondre? Il lui avait désobbéi après tout. « Pardonnez-moi, princesse. J’ai rarement l’habitude d’obéir. Vous pouvez confirmer avec le prince Arthur. Je suis difficile. » Évidemment, il se doutait que ce n’était pas ça le plus gros du problème. Elle devait se douter qu’il savait. Il mit la dernière racine qu’il avait besoin dans le sac avant de se relever pour la regarder. « Puis-je vous poser une question? » Elle n’avait pas l’habitude de parler, alors il pouvait le faire.

Allait-il osé cependant? Une telle question ne se pose pas à la légère. Ce n’est pas comme s’il lui demandait de l’aide pour seller son cheval, ou pour récolter des herbes. Non, ils étaient en terrain glissant. Du moins, il l’était. Elle, elle restait impassible. « Avez-vous l’intention de trahir Arthur, ou même le roi, avec votre magie ? » Il avait failli oublier de parler du roi, alors que c’était lui le souverain et donc celui qui devrait compter. Pourtant, il était clair que Merlin s’intéressait davantage aux ennemis d’Arthur qu’à ceux d’Uther. De plus, il n’était pas passé par quatre chemins pour poser sa question. Tourner autour du pot aurait simplement risqué de fâcher une femme comme la picte. Enfin… C’est ce qu’il croyait. Il ignorait à quel point elle pouvait être patiente. Arthur ne l’était pas lui… mais ce n’était pas comparable. En revanche, il venait, sans le vouloir, de démontrer que la magie ne lui était pas inconnue, car la lance d'Athala, aux yeux de n'importe qui d'autre, même de Morgane, n'était qu'une lance ordinaire, bien décorée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Jeu 13 Sep - 19:27

Athala l'observait d'un œil inquisiteur, le regard plongé dans les prunelles du serviteur du prince Arthur. Elle ne cillait pas. Appuyé sur sa lance, la picte ne bronchait pas, écoutant sitôt la réponse de son interlocuteur. Elle se moquait bien qu'il soit incapable d'écouter son propre maître, ce n'était pas son problème. En guise de réponse il n'eut droit qu'à un regard noir. Elle aurait bien moins de scrupule à le pendre par les pieds si cela s'avérait nécessaire. Au moins lui ne finirait pas avec les tripes à l'air. Après quoi, il lui demanda s'il pouvait lui poser une question. Qu'elle refuse ou non, il le ferait quand même et lui mettre une lame sous la gorge n'y changerait rien. De quelques manières que ce soit, Athala n'avait guère envie de perdre de temps avec ce genre de formalité barbare.

Aussi la princesse écouta-t-elle avait attention ce qu'il avait à lui dire. En premier lieu, elle se contenta d'arquer un sourcil, septique. Où diable allait-il chercher ce genre d'idées ? Qu'importe... Du reste, elle était passible, inébranlable comme un roc. A cela, elle n'était pas spécialement envie de répondre, peut-être par simple arrogance, parce qu'il n'avait même pas idée de ce qui pouvait se passer en Calédonie, comme le reste d'Albion d'ailleurs. Dans un premier temps, elle préféra lui répondre par une autre question.

- Pendant encore combien de temps penses-tu pouvoir cacher la tienne à tes amis ? demanda la picte avec aplomb.

Depuis quand le savait-elle ? Cela n'avait pas d'importance, pour l'heure elle avait toujours gardé le secret alors même qu'elle savait que sa parole avait bien plus de valeur que celle de ce serviteur. Or quand bien même elle était fourbe, elle n'avait pas à cœur de voir le jeune homme sur le bûché. Du moins pas encore, tout dépendrait de son comportement à l'avenir.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
avatar

Administrateur
Grand Magicien
Parchemins : 756
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Camelot
Métier/Rang : Serviteur/Valet


The last dragonlord


Grimoire
Niveau: 2
expérience:
313/500  (313/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Ven 28 Sep - 4:43
La princesse Athala avait de l’aplomb, il fallait l’avouer. En même temps, Merlin n’était pas passé par quatre chemins pour lui poser sa question. Cette formalité n’aurait pas été nécessaire, et s’il lui semblait avoir perçu un brin d’agacement chez elle vis à vis lui - oui, parce que les pictes sont difficiles à lire, tout de même - ça aurait sans doute été pire s’il avait tourné autour du pot. Il ne tenait pas spécialement à se faire décapiter sur-le-champ non plus. Ce serait tout de même dommage de finir ainsi, sans même accomplir son destin.

La princesse ne répondit pas à sa question. Pas vraiment, si ce n’est qu’elle lui en posa une autre. Donc, elle savait ? Il fut légèrement surpris, mais rapidement, il réalisa qu’il n’y avait pas de quoi s’étonner. Il ignorait l’étendu des pouvoirs de celle-ci. Peut-être avait-elle le don de sentir la magie en lui, comme il arrivait à la sentir dans la lance. Il sourit légèrement, un peu embarrassé d’avoir été découvert. Il espérait seulement que ce n’était pas lui qui était trop transparent, car dans ce cas, Morgane savait peut-être qui il était.

« Mes amis ne sont pas prêts à l’entendre. Surtout pas Arthur. » Uther? Il le craignait, certes, mais sans doute pas autant qu’il craignait la réaction d’Arthur quand il saurait que Merlin était un magicien. « Ma magie, c’est pour lui que je l’utilise. Pour eux. Pour les protéger. » Certes, elle s’en moquait probablement. Elle n’en avait probablement rien à faire de son récit, mais il fallait qu’il lui explique l’importance de son secret. « Arthur est voué à un grand destin que je veux voir s'accomplir. Mais avant tout, c'est mon ami. » Il attacha alors son petit sac à sa ceinture pour ne pas perdre les racines qu’il avait cueillies. « Je ne voulais pas vous insulter. Seulement me rassurer. Vous avoir comme alliée est un atout. Je préfèrerais vous savoir du côté d’Arthur et Uther, que du côté de dame Morgane. » Si elle savait pour lui, sans doute savait-elle pour Morgane, car à son avis, elle était encore plus transparente que lui…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice
La Sauvage
Parchemins : 1083
Date d'inscription : 28/12/2012
Royaume : Calédonie
Métier/Rang : Guerrière/Princesse

When the Picts come after you,
they never stop.



Grimoire
Niveau: 2
expérience:
369/500  (369/500)

MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   Jeu 4 Oct - 20:00

Athala était parvenue à détourner la conversation en usant d'une question perspicace qui perçait le jeune magicien à jour. Il ne chercha nullement à nier. Les deux individus ici présent n'étaient pas dupe et il était bon de parler sans détour. S'il y avait bien une chose qu'elle pouvait apprécier chez le valet du prince, c'était au moins cette honnête qu'il était capable d'avoir. Du moins lorsque cela n'avait pas de conséquences néfaste pour lui. La princesse ne serait certainement pas la première à lui couper la tête pour être l'un de ceux que Uther avait eu à cœur de bannir de son royaume.

- Mon peuple connaît l'aversion du roi Pendragon pour la magie et ceux qui la pratiquent, répondit-elle, mais ce sont les dieux qui ont porté conseil à l'oreille de mon père pour qu'il demande une alliance avec les Cornouailles.

Des dieux anciens qui ne répondaient pas à l'ancienne religion, ils étaient bien plus vieux qu'elle et n'entendaient respecter que leurs lois. S'ils avaient murmurer à l'oreille du druide, qui siégeait aux côtés du roi Drest, il était temps de s'allier au petit royaume du Sud, c'était pour accomplir un destin qui dépassait les hommes.

- Si je suis là, c'est pour servir les intérêts des Pendragon, poursuivit-elle, dame Morgane est vouée à un destin bien plus tragique.

Depuis le jour où elle était arrivée à Camelot, Athala n'avait pas porté la pupille du roi dans son cœur. Il émanait d'elle quelque chose de mauvais, de pourris. Comme si les dieux avaient posé sur elle un voile de noirceur. Dans ses sourires il n'y avait ni joie ni chaleur. La picte ne lui accordait aucun regard, aucune parole, pas même un bonjour de rigueur. L'avantage était qu'elle pouvait se le permettre de par ses origines, un autre aurait certainement pris une tape sur les doigts et un rappel à l'ordre.

- Tu peux avoir confiance en moi comme je sais que je peux avoir confiance en toi à présent. Je sais ta position délicate lorsqu'il s'agit de protéger ton prince des menaces qui pèsent, tu pourras compter sur moi à la moindre occasion.

Athala était sincère, les pictes n'avaient qu'une parole et ne faisaient de promesses que très rarement. Elle comptait bien tenir celle-ci auprès du jeune magicien. Au moins les choses étaient claire à présent et le malaise pouvait être à demi-lever. Restait qu'il avait vu spectacle macabre l'autre nuit. Quand bien même il avait déjà assisté à des joutes et des combats, il n'en était rien d'un massacre. Aussi elle comprendrait s'il avait quelques réticenses à son égard, mais elle n'avait fait qu'obéir aux ordres du roi.



SHE WOLF ► « They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Athala, like the wolf, has learned to hunt from birth. It's part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now she hunts Invité. Now you are the prey. » - centurion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [quête] Camp de bandits   
Revenir en haut Aller en bas
 
[quête] Camp de bandits
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Decors : Aide de Camp ?
» Attaque d'un camp orque
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Land of Myth :: Albion :: Cornouailles-
Sauter vers: